MINI Cooper Countryman 2011, pour la mini famille?

Relancée en 2001 par BMW, la marque MINI connait un succès certain auprès des acheteurs. Voilà une voiture stylisée, dotée d’une conduite emballante et ayant une personnalité unique, élément rare dans le paysage automobile moderne. Histoire d’assurer son succès, le constructeur utilise la même stratégie que du côté de sa division principale BMW, soit de multiplier les versions et les modèles afin d’attirer une vaste clientèle. On veut offrir une MINI qui convient à tous les goûts, mais aussi à toutes les bourses...

C’est pourquoi cette année on a droit à une toute nouvelle MINI : la Cooper Countryman. Cette dernière séduira ceux qui apprécient le style et la personnalité de la MINI, mais qui l’ont mise de côté dans le passé en raison de son aspect peu pratique. Pourquoi la Countryman est-elle plus pratique? Simplement parce qu’elle a « plus de tout », en fait, elle le fait à la puissance quatre! Tout d’abord, ses dimensions sont plus imposantes puisqu’elle affiche une longueur d’un peu plus de quatre mètres, ce qui procure plus d’espace tant pour les passagers que pour le chargement. Certes, ce n’est pas comparable à une fourgonnette, mais on est beaucoup plus proche d’une petite familiale conventionnelle.

Quatre portes, quatre passagers

Mise à part la MINI Clubman qui dispose d’une porte inversée facilitant l’entrée à bord, l’accès aux sièges arrière de la MINI s’est toujours avéré une sinécure. Grâce à ses quatre portes, une première pour une MINI, la Courntryman corrige cette lacune et simplifie la vie au quotidien, surtout si vous avez une jeune famille. Esthétiquement, la Countryman est très jolie, plus jolie à notre avis que la Clubman. Ses quatre portes lui vont à ravir et on apprécie son style imitant quelque peu celui des VUS, alors que ses dimensions supérieures n’enlèvent rien à son dynamisme :c’est une pure MINI!

L’habitacle demeure typique à MINI et n’a rien de commun avec ce que l’on voit normalement. Plusieurs seront d’ailleurs déroutés, mais on tombe rapidement sous le charme de la voiture. Comme dans les autres modèles, on retrouve en plein centre du tableau de bord un large indicateur de vitesse qui, selon la version, dispose d’un écran affichant les informations de l’ordinateur de bord ou du système de navigation. C’est un endroit peu pratique pour indiquer la vitesse du véhicule, mais on comprend qu’il s’agit d’un élément de style. On se rabat plutôt sur le compte-tours, l’unique cadran situé en face du conducteur qui affiche également votre vitesse en format numérique.

Grâce à ses quatre sièges, la Countryman peut accueillir confortablement quatre personnes tout en transportant jusqu’à 350 litres de bagages. Vous pourrez rabattre les sièges arrière afin d’augmenter l’espace de chargement. Le style plus carré du véhicule permet à tous les passagers de disposer de bons dégagements, surtout à la tête. Les sièges arrière peuvent aussi être avancés ou reculés, ce qui ajoute au confort. On apprécie aussi la présence d’un rail central qui court entre les sièges et qui permet d’y arrimer divers accessoires, dont un étui à lunettes. Bien entendu, la présence de ce rail élimine toute possibilité de transporter trois passagers à l’arrière.

On augmente tout, sauf la cylindrée

La Countryman offre les déclinaisons typiques des autres modèles. Le modèle de base est équipé d’un moteur quatre cylindres de 1,6 litre développant 118 chevaux et il est marié de série à une boîte manuelle à six rapports. De son côté, la Cooper S Countryman renferme un quatre cylindres de 1,6 litre suralimenté générant 172 chevaux pour un couple intéressant de 192 lb-pi. Voilà sans doute le moteur à retenir pour la Coutryman qui, en raison de son poids supérieur, a tout intérêt à recevoir ces chevaux additionnels. Finalement, la dernière version, la Cooper S Countryman ALL4, se veut la première MINI à disposer d’un rouage intégral. En condition normale, ce système envoie 50 % du couple aux roues arrière, mais ce ratio pourra varier jusqu’à 100 % selon les situations.

Sur la route, la Cooper Countryman prouve qu’elle a bel et bien l’ADN d’une MINI, mais les prestances sont quelque peu ankylosées... Son poids supplémentaire et son centre de gravité plus élevé la rendent un peu moins agile que les autres MINI. La suspension est aussi plus souple, ce qui la rend un peu moins agile en virage, mais on y gagne en confort sur la route. La Countryman s’avère moins pénible durant les longs trajets et plusieurs aimeront cet aspect. Il est difficile de ne pas apprécier les vertus de la version à rouage intégral. Équipée de bons pneus d’hiver, la MINI devient soudainement un go kart tout aussi efficace en hiver qu’en été.

Une question de prix

Bien entendu, il est facile de recommander la Cooper S Countryman ALL4. Sa puissance accrue la rend plus agréable en conduite, alors que son rouage intégral en fait une auto pratique en toute saison. Toutefois, avec un prix de base de 34 400 $, elle n’est pas des plus abordables et plusieurs équipements intéressants sont optionnels. Elle est loin d’être une alternative à la familiale ou au VUS compact. Notre modèle d’essai affichait d’ailleurs un prix de 43 170 $ avec divers ensembles, ce qui est plus élevé qu’un BMW X3 ou une BMW de Série 3 à rouage intégral...

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Mini Countryman 2011

Version à l'essai

Countryman S

Fourchette de prix

27 850$ à 34 400$

Prix du modèle à l'essai

43 170$

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

4 ans / 80 000 km

Options

-

Concurrents

BMW X1, Subaru Forester, VW Tiguan

Points forts

Une MINI typique
Rouage intégral
Plus d'espace à bord

Points faibles

Quelques craquements à l'intérieur
Quatre passagers uniquement
Dispendieuse

Fiche d'appréciation

Consommation
70 %
 
Valeur subjective
70 %
 
Esthétique
80 %
 

FIELD_LABEL

Confort
70 %
 
Performances
70 %
 
Appréciation générale
70 %