Noël 2011 : On magasine à partir de son divan

On parle d’une tendance lourde. Selon la firme Comscore, au cours des trois premières semaines de novembre, les consommateurs américains ont dépensé 9,7 milliards en-ligne, une augmentation de 14% par rapport à la même période l’an dernier. D’ici la fin de la période des fêtes, nos voisins du sud auront acheté pour 37,6 milliards de dollars de cadeaux de Noël en passant par Internet. Une augmentation de 15% sur les dépenses de 2010.

La cabinet de recherche Forrester arrive au même résultat que Comscore. Mais pour le commerce de détails en magasin, c’est une autre histoire. Cette fois-ci, c’est la Fédération des commerces de détails qui y va de ses prévisions et parle d’une maigre augmentation des ventes offline (2,8%). D’ou l’importance pour les commerçants d’être présents sur Internet. C’est une question de survie.

C’est le côté pratique des transactions et les prix compétitifs qui attirent les consommateurs vers le cyber-magasinage. Mais attention, 40% d’entre-eux abandonnent la transaction s’il y a des frais de livraison. Un commerçant averti en vaut deux.

Et vous, pensez-vous faire vos emplettes - mon cadeau, par exemple ;-) - en passant par Internet?

Source : nytimes.com
Photo : Hello Turkey Toe