Noms de domaine : voici finalement le .xxx

Ça en aura pris du temps. Au sein de l’ICAAN, l’organisme qui attribue les noms de domaine sur Internet, on s’interroge depuis plusieurs années sur ce suffixe qui permettrait de désigner clairement un site web de divertissement pour adultes. Une manière plus chic de parler de contenus pornographiques. L’organisme avait d’abord accepté le principe en 2005, puis refusé en 2006 et encore en 2007. Finalement, il y a 6 mois, l’ICAAN donne son accord à la création du nom de domaine ‘.xxx’. Il s’agit d’un nom de domaine de premier niveau au même titre que les ‘.com’, ‘.net’ ou ‘.ca’.

C’est la société ICM Registry, à l’origine de ce projet, qui sera en charge de commercialiser le .xxx. Pour elle, le nouveau suffixe vise à donner une identité claire aux sites de contenus pornographiques (ce qui les rend plus faciles à détecter pour les filtres de contrôle parental) et aussi de se conformer à certaines règles comme l’utilisation de micro paiement sécurisé, le respect de la propriété intellectuelle et une garantie de l’absence de malware et de pédopornographie.

Depuis le 7 septembre, et pour 50 jours, jusqu’au 28 octobre, il n’y a que les propriétaires de marques déposées (issues ou non de l’industrie de la porno) qui pourront réserver leur adresse en .xxx de manière exclusive. Astral, par exemple, le bien aimé propriétaire de Z-Télé, pourrait être tenté d’acheter ‘astral.xxx’, pas pour se lancer dans la porno mais pour éviter qu’un rigolo ne le fasse en son nom. Il s’agit de protéger sa réputation.

Du 8 au 25 novembre, la fenêtre de vente sera ouverte en exclusivité à l’industrie de la pornographie et, finalement, à partir du 6 décembre le nom de domaine ‘.xxx’ sera accessible à tout le monde. Déjà, plus 600 000 demandes auraient été comptabilisées par ICM Registry.

L’arrivée de ce nom de domaine est loin de faire l’unanimité. L’Inde, l’Indonésie et de nombreux pays du Moyen-Orient ce sont déjà prononcés contre et risquent de procéder à un blocage général des adresses ‘.xxx’. L’Allemagne et l’Australie ont aussi fait savoir qu’ils s’opposeraient à ce suffixe.

Source de la photo : c-reel.com

(Sources: 01net.com, journaldunet.com) 

Catégories