Nos choix ciné : Destination ultime 5, La montée de la planète des singes, Super, Paul et Des ma...

De retour en ce magnifique vendredi, avec notre chronique hebdomadaire de suggestions de films de genre. Une petite nouveauté : en plus de proposer des titres offerts dans un club vidéo près de chez vous, nous ajoutons quelques suggestions de primeurs présentées dans les salles de cinéma.

En salle

Final Destination 5

DESTINATION ULTIME 5 (v.f. de Final Destination 5)
Sortie en salle: 12 août

Présenté en avant-première lors de la dernière édition de Fantasia, Destination Ultime 5 reprend, bien entendu, le concept des films précédents. Suite à une vision prémonitoire, un jeune homme sauve des collègues d’un spectaculaire effondrement du pont sur lequel ils se trouvent. Cependant, échapper au destin funeste qui les attendaient ne plaît pas du tout à la Mort. Ces personnes devront alors tenter de survivre aux pièges que cette dernière leur tend.

Encore une fois, la franchise propose une série d’accidents mortels saisissants et parions que vous n’aurez pas tellement envie de traverser un pont à la fin de la projection.

Dans nos archives: Jacqueline Macinnes-Wood de passage à Montréal

La montée de la Planète des singes

LA MONTÉE DE LA PLANÈTE DES SINGES (v.f. de Rise Of The Planet Of The Apes)
Sortie en salle: 5 août

Un peu plus de 40 ans suivant la première adaptation cinématographique du roman de Pierre Boulle (La planète des singes), Hollywood relance la populaire série de science-fiction. Après la décevante relecture de Tim Burton parue en 2001 qui pouvait laisser présager le pire, il faut bien rendre à Ceasar ce qui appartient à Ceasar, La montée de la planète des singes est un divertissement estival efficace.

Un scientifique (James Franco) cherchant un remède à la maladie d’Alzheimer en faisant des expériences génétiques sur le cerveau de chimpanzés perd son financement. Il se retrouve alors avec le plus brillant de ses primates, Ceasar (Andy Serkis) dont le raisonnement se rapproche de celui des humains. Réalisant qu’on le traite comme un être inférieur, Ceasar organise une révolte en bâtissant une armée de singes. Serkis, qui a également pris les traits de Gollum et King Kong sur grand écran, vaut à lui seul le déplacement.

Blu-ray/DVD

Super

SUPER
Sortie: 9 août

Les super-héros ont la cote au cinéma. Les adaptations de ces personnages de bande-dessinées s’enchaînent d’ailleurs à un rythme effréné. Mais il y a aussi un phénomène bien réel qui intéresse les cinéastes: celui de citoyens ordinaires, décidant de combattre le crime. Tout comme Kick-Ass, Defendor et le documentaire Superheroes, le plus récent film de James Gunn (Slither) intitulé Super aborde aussi ce sujet.

Ici, nous avons droit à un long-métrage déjanté, aussi amusant que subversif, qui a d’ailleurs conquis le public de Fantasia tout récemment. Rainn Wilson joue le rôle de Frank, un cuisinier un peu étrange qui décide de combattre le crime lorsque son épouse (Liv Tyler) le quitte pour un caïd (Kevin Bacon) et rechute dans l’enfer de la drogue. Avec l’aide de Libby (Ellen Page, charmante), Frank tentera aussi bien que mal de remettre un peu d’ordre dans la ville… et dans sa vie.

Dans nos archives : La critique du film Super

Paul

PAUL
Sortie: 9 août

Ce film pour le geek en puissance met en scène deux amis britanniques de longues dates (Pegg et Frost), bien décidés à faire le tour de sites américains où des extraterrestres nous auraient visité. Il ne tardera guère avant que ces derniers ne croisent Paul (Seth Rogen), un petit homme vert en cavale qui cherche à retourner chez lui.

Simon Pegg (Shaun Of The Dead, Burke and Hare) et Nick Frost (Shaun Of The Dead, Attack The Block) ont fait équipe une fois de plus, afin d’écrire et jouer dans la comédie de science-fiction Paul. Bien que le film soit bourré de gags et de références pour initiés, il est suffisamment divertissant et amusant pour plaire à un plus large public.

Des mamans pour Mars

DES MAMANS POUR MARS (v.f. de Mars Needs Moms)
Sortie: 9 août

S’adressant à toute la famille, le film d’animation Des mamans pour Mars met également en scène des extraterrestres. Cette fois, les créatures de l’espace ont enlevé la maman de Milo. S’ils ont agi de la sorte, c’est qu’ils veulent profiter de ses qualités maternelles pour leurs propres enfants. Mais le jeune garçon compte bien retrouver sa mère par tous les moyens.

Ce film des studios Disney met en vedette, dans la version originale anglaise, les voix de Seth Green (Austin Powers, Family Guy, Robot Chicken) et Joan Cusack (Histoires de jouets 2 et 3).