Nouveau patron de Fisker Automotive

Tom LaSorda, ancien président-directeur-général de Chrysler, vient de prendre la tête du petit constructeur américain de voitures hybrides rechargeables, Fisker.

Henrik Fisker, le fondateur de la marque et ex-designer chez Aston Martin, qui jusqu’ici détenait ce poste, devient le président exécutif de la compagnie et va plutôt se consacrer au développement de nouveaux produits, notamment finaliser le projet Nina.

Une nomination qui s’imposait, compte tenu de la fragilité financière que connaît présentement la société Fisker Automotive.

La tâche première qui attend M. LaSorda consiste à aller chercher de nouveaux investisseurs et de rétablir les ponts avec le département américain de l’énergie qui vient de leur refuser une aide additionnelle avoisinant les 330 millions $.

Fisker Karma et Nina
L’offre actuelle de Fisker se limite à la berline intermédiaire de grand luxe Karma qui est propulsée par une motorisation hybride rechargeable laquelle comprend un moteur turbo de 2,0 litres associé à deux moteurs électriques qui tirent leur énergie d’une batterie au lithium-ion.

De son côté, le projet N.I.N.A. est en quelque sorte une plateforme servant à développer de nouveaux produits, toujours aussi respectueux de l’environnement. Ainsi, après la grande berline Karma, tout indique que le prochain modèle de la marque sera également une berline, mais de gabarit compact.