Les 10 pages Wikipédia les plus traumatisantes

par Violaine Ducharme - 37e AVENUE le 9 septembre 2015

Elles racontent des pans terribles de l'Histoire, elles nous parlent de personnages inquiétants ou nous exposent les ravages de maladies dont on n'a jamais entendu parler : voici 10 pages Wikipedia dont vous auriez peut-être préféré continuer à ignorer l'existence.

 

Le syndrome de la main étrangère

Syndrome de la main étrangère

Photo: Sasajo - Fotolia

Si vous avez vu Dr Strangelove, vous êtes familier avec ce phénomène qui consiste à voir sa main animée de mouvements incontrôlables, comme si elle était dirigée par une volonté extérieure.

 

Le monstre de Flatwoods

Monstre de Flatwoods

Photo: http://hitek.fr

En 1952, la ville de Flatwoods, en Virginie-Occidentale, a connu un bien étrange phénomène : un groupe de garçons clament avoir fait la rencontre d’une créature de 10 pieds qu’on pense extra-terrestre après s’être rendus dans le bois dans lequel ils avaient vu quelque chose tomber du ciel. Dans les jours qui suivirent, la plupart de ces garçons ont souffert de convulsions, d’enflure de la gorge et d’irritation nasale, des symptômes associés à l’hystérie… et au gaz moutarde.

 

Hinterkaifeck

Mémorial sur le site de l'ancienne ferme Hinterkaifeck

Photo: Wikipédia

En 1922 a eu lieu l'un des crimes les plus énigmatiques de l'histoire allemande : le meurtre de 6 personnes sur la ferme de Hinterkaifeck, à 70 km de Munich, massacrées à la pioche, est toujours non résolu à ce jour. Quelques jours auparavant, le fermier disait à un voisin avoir découvert dans la neige des traces étrangères de pas arrivant à la ferme, mais n’en repartant pas. Et les clés de la maison avaient aussi disparu. Et il a entendu du bruit dans le grenier. Et entre le moment présumé des meurtres et la découverte des corps, le bétail a continué d’être nourri, et le feu dans l’âtre, d’être alimenté…

 

Le garçon dans la boîte

Le corps non identifié d’un garçon découvert dans une boîte de carton, en Philadelphie, en 1957.

Photo: www.sott.net

Le corps non identifié d’un garçon âgé entre 4 et 6 ans est découvert dans une boîte de carton, dans un boisé de Philadelphie, en 1957. Or, personne n’a reporté d’enfant disparu. Les méthodes d’identification de l’époque ne permettent pas non plus de donner un nom à ce garçon qu’on devine battu. Quelques hypothèses surgiront au fil des ans, mais le mystère restera entier.

 

Le scaphisme

Le scaphisme comme méthode d'éxécution

Photo: www.sciencepost.fr

Issue de l’Antiquité, il s’agit d’une méthode d’exécution plutôt barbare qui consiste à enfermer quelqu’un dans un caisson d’où dépasseront sa tête, ses mains et ses pieds. On le nourrit à volonté (on ne veut pas qu’il meure de faim, mais d’autre chose), mais on enduit surtout sa tête d’un mélange de miel et de lait qu’on prendra soin de laisser au soleil. Mouches, besoins primaires dans le caisson et autres détails grouillants finiront d’achever le condamné, qui peut survivre ainsi pendant plus d’une quinzaine de jours.

 

H.H. Holmes

Dr Henry Howard Holmes

Photo: Wikipédia

Escroc, polygame et promoteur qui bâtit un hôtel à la fin du 19e siècle spécifiquement pour y perpétrer des meurtres en toute tranquillité, c’est le portrait juste qu’on peut faire de Herman Webster Mudgett, mieux connu sous le nom de Dr Henry Howard Holmes. Après sa condamnation, il a avoué près d’une trentaine de meurtres, mais en aurait perpétré plus de 200. Son truc? Des corridors labyrinthiques et des trappes secrètes. Son histoire est fascinante.

 

Le roi de rats

Roi de rats

Photo: Wikipédia

Appartenant plutôt au folklore, le phénomène du roi de rats consiste littéralement en un tas de rats pris entre eux par la queue et empêtrés dans un mélange d’excréments, de poils et de paille. En connaissiez-vous l’existence? Pas nous.

 

Belle Gunness

La tueuse Belle Gunness et ses enfants

Photo: Wikipédia

Son nom ne vous dit rien, mais il s’agit pourtant d’une des pires tueuses en série de l’histoire des États-Unis : après avoir tué ses 5 enfants biologiques, sa fille adoptive, deux maris et une trentaine d’ouvriers qui travaillaient sur sa ferme, elle a fait disparaître tous les prétendants ayant répondu à sa petite annonce pour se trouver un nouveau mari. Un tableau de chasse d’une cinquantaine de têtes au total (pardon pour l’expression).

 

Les fantômes du Trianon

Jardin du château de Versailles

Photo: ToucanWings

En 1901, deux Anglaises en visite au château de Versailles disent avoir vécu une expérience paranormale de rétrovision : en se promenant dans les jardins du Trianon, elles auraient croisé plusieurs personnages de l’époque, dont Marie-Antoinette elle-même, qui se seraient adressés à elles. L’affaire fit grand bruit à l’époque.

 

L’affaire du col Dyatlov

L’affaire du col Dyatlov

Photo: www.firerank.com

Les monts de l’Oural, en Russie, furent le théâtre en 1959 d’un drame aussi inquiétant que mystérieux : neuf randonneurs retrouvés morts, certains très loin des autres, la plupart déshabillés, des tentes déchirées de l'intérieur, aucune trace de lutte ni de pas étrangers au groupe nulle part, et deux victimes avec des crânes fracturés, deux avec des côtes cassées, une à la langue manquante. Vu l’absence de survivants, on se perd en conjectures, mais on maintient la ligne d’« une force irrésistible inconnue » pour expliquer le tout.