Perdu votre téléphone? Vous avez une chance sur deux de le retrouver.

Mais le retrouver intact, sans que personne n’ait fouillé dedans, ça c’est une autre histoire. C’est du moins la conclusion d’une enquête menée par la firme de sécurité Symantec, intitulée Symantec Honey Stick Project.

Les enquêteurs ont «semé» 50 téléphone intelligents faussement perdus à Ottawa, New York, San Francisco, Los Angeles et Washington, après y avoir installé un logiciel permettant de les retracer et de savoir comment ils allaient être manipulés par ceux qui allaient les trouver. Les téléphones en question n’étaient protégés ni par des logiciels de sécurité, ni même par des mots de passe.
 
Résultat: seulement 50% de ceux qui ont trouvé les téléphones «perdus» ont contacté son «propriétaire» dans le but de lui retourner son bien. Par contre, 89% des découvreurs chanceux ont au moins fouiné dans le contenu du téléphone, parfois seulement pour s’en servir pour se connecter à des réseaux sociaux, mais parfois pour se mettre le nez dans les photos personnelles, le courriel ou même les applications bancaires qui s’y trouvaient. Et si le téléphone semblait contenir du contenu de type corporatif (dossiers contenant des salaires, etc.), le découvreur y accédait tout de même 83% du temps.
 
Symantec recommande donc d’activer le verrouillage d’écran de son téléphone (avec un bon mot de passe ou un verrou gestuel), de personnaliser son téléphone avec une étiquette ou un boîtier protecteur pour le différencier facilement des autres... Et bien sûr, d’y installer un logiciel de sécurité Symantec. Disons que le verrouillage de l’écran et l’activation d’un service de localisation et de prise de contrôle à distance comme Android Lost serait déjà un bon début!
 
Source: Symantec