5 personnes qui ont de vrais super-pouvoirs

par Rédaction 37e AVENUE le 23 juin 2016
Homme d'affaires en super-héros

Avec la sortie du dernier X-Men, on s'intéresse à ces vraies personnes dotées de super-pouvoirs, comme une vision rayons X...
 

Radiographie humaine

Natasha Demkina

Crédit photo: http://alchetron.com/Natasha-Demkina-497144-W

La jeune Russe Natasha Demkina a eu ses premières « visions rayons X » à l’âge de 10 ans, où elle s’est mise à énumérer à sa mère tous les organes qu’elle arrivait à voir à l’intérieur de celle-ci. Elle peut maintenant détecter les anomalies et poser des diagnostics. Un don qui, s’il s’était cloné à d’autres, couperait plusieurs heures d’attente dans les hôpitaux.

 

Vivre 24 heures sur 24

Cadran

Crédit photo: Thinkstock

Si on vous donnait le double du temps pour vivre, vous amuser et vous instruire, le prendriez-vous? C’est le temps dont disposait Al Herpin, qui prétendait être atteint d’une forme rare d’insomnie qui l'a gardé éveillé pendant plus de 10 ans, sans même un petit roupillon d’après-midi. Il est mort à 94 ans, en pleine santé.

 

Un estomac d’acier

Michel Lotito

Crédit photo: PixShark

Plusieurs personnes portées sur l’alcool qui se servent de l’excuse d'un estomac d’acier pour justifier un verre de plus seraient surprises de savoir qu’un dénommé Michel Lotito, alias Monsieur Mangetout, pouvait s’approprier l’expression au pied de la lettre. Ce dernier gobait tout ce qui n’était pas digestible, comme le verre, le métal et les pneus. Apparemment, les bananes et les œufs durs ne passaient pas. On ne peut pas tout avoir...

 

Mini Hulk

Liam Hoeskstra

Crédit photo: www.youtube.com

Tous les enfants amateurs de super-héros rêveraient d’être Hulk… La maladie génétique du petit Liam Hoeskstra, trois ans, fait en sorte que son corps ne produit pas la protéine myostatine qui contrôle le développement des muscles. Résultat : il dispose de muscles surdéveloppés qui ne l’empêchent peut-être pas de lever une voiture à mains nues, mais qui en fait le meilleur ami à avoir dans le voisinage.

 

Hyperflexibilité

Avoir le corps pour jouer dans un film d’horreur, ce n’est pas flatteur, mais ça peut être payant. C’est le cas de Javier Botet, atteint du syndrome de Marfan qui cause une flexibilité hors du commun, donnant un corps anormalement élancé ainsi que des membres et des doigts très effilés. Ce coup du destin lui a valu un rôle remarqué dans le film d’horreur espagnol [REC] et Mama.