Les 10 phobies les plus étranges

par Philippe Jean Poirier - 37e AVENUE
Femme qui crie

On connaît tous quelqu’un qui a peur des clowns, du dentiste ou des araignées, mais en connaît-on qui a peur des poupées, des miroirs ? Certaines phobies sortent de l'ordinaire... En voici dix.

 

Agyrophobie – La peur de traverser la rue

Traverser la rue

Crédit photo: Thinkstock

Quand on a 6 ans… peut-être, mais lorsqu’on est majeur et vacciné, la peur de traverser la rue est moins commode.

 

Mageirocophobie – La peur de cuisiner

Cuisiner

Crédit photo: Thinkstock

Le genre de peur embêtante quand on a, par exemple, faim.

 

Koréphobie - La peur des poupées

Poupée

Crédit photo: Thinkstock

Vous avez peur de Chucky, c’est normal. Vous avez peur des Barbie ? Posez-vous des questions.

 

Catoptrophobie – La peur des miroirs

Miroir

Crédit photo: Thinkstock

Prescription : vous tenir loin du gym.

 

Démonophobie : La peur des démons

Démoniaque

Crédit photo: Thinkstock

S’agit-il vraiment d’une phobie ? Car, en fait, avoir peur du Démon n’est pas tout à fait déraisonnable...

 

Penthéraphobie – La peur des belles-mères

Belle-mère

Crédit photo: Thinkstock

L'argument ultime : « Ce n'est pas que j'aime pas ta mère, chérie... c'est juste que je suis penthéraphobe ! »

 

Arachibutyrophobie – La peur d’avoir du beurre d’arachide collé sur le palais

Beurre d'arachides

Crédit photo: Thinkstock

Il y a tellement d’autres options déjeuner : tartinade de confitures, céréales, pain doré, bacon... On survivra à cette phobie !

 

Cathisophobie - La peur de s’asseoir.

Travailler debout

Crédit photo: Thinkstock

Cette phobie est maintenant une tendance. Travailler debout au bureau, quoi de plus fashion !

 

Catagelophobie : La peur du ridicule

Femme qui fait une grimace

Crédit photo: Thinkstock

On imagine spontanément une liste de personnalités publiques qui ne souffrent PAS de cette phobie… Des noms ?

 

Apeirophobie : La peur de l’infini

Spirales

Crédit photo: Thinkstock

Voilà une phobie pour le moins… abstraite ? Les mathématiciens doivent toutefois s’en méfier.