Plus d'un internaute sur trois prêt à échanger des photos coquines pour la Saint-Valentin

À l'approche de la Saint-Valentin, 36% des internautes de plus de 18 ans prévoient d'envoyer des photos sexy à leur partenaire afin de prouver leur amour, selon l'étude Revenge of the Ex réalisée par McAfee.

Plus d'un sondé sur trois avoue donc qu'il compte envoyer des photos sexy à leur partenaire (41% des hommes contre 30% des femmes), avec un pic à 45% chez les 25-34 ans. Toutefois, les résultats de cette étude varient sensiblement d'un pays à l'autre.
 
Ainsi, les Français apparaissent comme les plus frileux, avec seulement 13% de volontaires pour s'échanger des photos coquines le jour de la Saint-Valentin. C'est beaucoup moins que les Allemands (29%), les Britanniques (38%) et surtout les Indiens (53%).
 
D'ailleurs, après une rupture, 16% des Français ont déjà regretté d'avoir envoyé de telles images à leur (ex) partenaire. Ils sont 19% à leur avoir demandé de les effacer et même 6% à les avoir menacés pour que ces photos soient définitivement mises hors de portée d'autrui.
 
Plus anecdotique, l'étude évoque également le phénomène touchant à l’intimité des stars. Dans la lignée des célébrités ayant eu des photos intimes d'elles publiées sur le Web (Laure Manaudou, Scarlett Johansson, etc.), les Américains sont par exemple persuadés que la prochaine "victime" sera la chanteuse Taylor Swift. Les Britanniques penchent plutôt pour Cheryl Cole, les Australiens pour Miranda Kerr et les Français pour Marion Cotillard. Seuls les Brésiliens citent en premier un homme, le footballeur Neymar.
 
Cette étude a été réalisée en ligne, du 14 au 30 décembre 2012, auprès d'adultes de 10 pays différents disposant d'au moins un appareil photo numérique (APN, téléphone intelligent ou tablette).