La porno amateur : à la recherche du «pas d'fake»

Couple au lit

La pornographie sur le web est tellement présente qu’il est difficile d’y échapper! Plusieurs vedettes ont eu leur sextape diffusée sur internet, Pamela Anderson et Tommy Lee, Kim Kardashian avec Ray J, Paris Hilton avec Rick Salomon pour en nommer que quelques-uns. 

Pamela Anderson et Tommy Lee

Billboard

Avec l’arrivée des caméras abordables et des téléphones cellulaires, des gens ordinaires (ou presque!) ont commencé à produire et publier leur propre contenu pornographique, avec ou sans rémunération. Puis, devant la popularité de ces vidéos amateurs, l’industrie de la porno a suivi le pas en offrant des mises en scène de type amateur. L’autoportrait et le voyeurisme sont plus que jamais présents dans l'univers porno, soft ou hardcore.

La frontière entre les sextapes, la porno amateur et professionnelle sont donc de plus en plus floues, voici pourquoi: 

Les consommateurs voyeurs 

 Ils ont soif de proximité réaliste, et s’en abreuvent pour renouer leurs fantasmes. Les consommateurs de porno amateur ne sont pas nécessairement à la recherche d’une actrice siliconée avec une chevelure blonde bien coiffée qui semble venir tout droit d’Hollywood. Au contraire, l’aspect «voisine d’à côté» est très en vogue.  C’est un fantasme accessible, et qui sait, il serait peut-être possible de croiser cette fille sur la rue par hasard un jour. 

Les exhibitionnistes dans l'feu de l'action

Selon un article signé The Cut, pour plusieurs couples qui se filment à l’aide d’un cellulaire ou d’une caméra, il s’agit d’une extension de leur vie sexuelle déjà pimentée, afin d'augmenter leur propre excitation et nourrir leurs fantasmes.Bref, juste pour le gros plaisir! La clé du succès de ces ébats réalistes est l’authenticité. Les acteurs et actrices ne jouent pas, ils documentent et se montrent, et le public ressent la vraisemblance de ces scènes.Si la plupart le font pour le Like, certains reçoivent de l'argent selon le nombre de clics. 

L'industrie qui s'inspire du style amateur

Ayant vu leurs profits crouler depuis l’apparition des plateformes gratuites comme Pornhub, les producteurs de porno misent grandement sur le style véridique, inspiré du Gonzo, qui se veut essentiellement une scène filmée par soi-même, où l'acteur devient aussi caméraman. Il y a un budget, des caméras, de l'éclairage pour optimiser la qualité de la production. Bref, elle cherche à recréer l'esthétisme de l'amateurisme avec des moyens professionnels et des acteurs payés pour le tournage. 

Saviez-vous que?

  • Le célèbre site de streaming pour adulte Pornhub a dévoilé ses statistiques en 2016. On apprend notamment que les visiteurs de Pornhub ont regardé presque 92 milliards de vidéos, correspondant à plus de 3 milliards de gigabytes.
  • Les pays qui consomment le plus de matériel pornographique seraient la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l'Amérique : Canada et États-Unis.
  • Selon une étude dont fait état The Independent, la consommation excessive de pornographie pourrait nuire à la libido des hommes et même créer des dysfonctions sexuelles. 

Merci à Urbania qui a collaboré à l'écriture de cet article.