Porsche Cayenne 2013: À toutes les sauces

Si tous les Cayenne procurent à leur propriétaire un prestige certain, tous n’ont pas le même caractère

Depuis son introduction il y a maintenant 10 ans, le Porsche Cayenne s’est avéré un coup de maitre de la part du constructeur de Stuttgart, et ce, malgré les reproches faits initialement par les puristes. Ce VUS intermédiaire a largement contribué à la rentabilité de Porsche en plus de gonfler les chiffres de vente d’une manière inespérée. Depuis ce temps, plusieurs autres constructeurs se sont joints à la danse des VUS à vocation sportive alors que Porsche en a profité pour décliner son Cayenne en de multiples configurations afin d’élargir sa clientèle.

Si tous les Cayenne et procurent à leur propriétaire un prestige certain, tous n’ont pas le même caractère et surtout, le même prix. Sachez que la brochette de prix varie de 57 500 $ à 166 600 $, rien de moins. Quoi qu’on en dise, il y a un Cayenne pour tous les gouts et pour (presque) toutes les bourses. Nous avons récemment mis à l’essai trois versions, ce qui nous a permis de constater toutes les subtilités du Cayenne.

 

Essence et diésel


Le plus vendu est sans contredit le Cayenne de base, équipé d’un V6 de 3,0 litres à injection directe développant 300 chevaux. À peine 7 % des acheteurs canadiens optent pour la boite manuelle à six rapports et on les comprend. Mis à part un prix plus alléchant, elle n’offre pas véritablement d’avantage en économie de carburant, pas plus qu’un plaisir de conduite supérieur. La boite Tiptronic S à huit rapports est à privilégier. Voilà un Cayenne qui permet à plusieurs de joindre la marque à moindres frais, mais il ne fait pas s’attendre à la plus bestiale des Porsche. On a le logo, sans plus, ce qui est suffisant pour plusieurs.

Histoire de mieux rivaliser avec ses concurrents germaniques, le Cayenne est depuis cette année proposé avec une motorisation diésel. On a emprunté le six cylindres TDI de 3,0 litres de chez Audi/Volkswagen duquel on a légèrement rehaussé la puissance. L’avantage principal de cette mécanique? Des performances similaires au V6 à essence, mais une consommation réduite. Lors de notre essai, nous avons obtenu une moyenne de 8,2 L/100 km, ce qui est tout de même excellent pour ce type de véhicule.

Dommage qu’on n’ait pas le système Start/Stop comme sur les autres versions, l’économie aurait été encore plus intéressante. Le prix du modèle diésel est malheureusement beaucoup plus élevé que la version à essence, ce qui en freine plus d’un, mais on réplique que cette mouture offre un peu plus d’équipements de série. À l’inverse, Mercedes-Benz vend son ML en version diésel à un prix inférieur à celui de son modèle à essence, il n’est donc pas étonnant que près de 70 % des acheteurs se tournent vers cette motorisation.

Le Cayenne S figure un peu plus haut sur la l’échelle de la performance grâce à son V8 de 400 chevaux. C’est sans doute le plus équilibré des Cayenne, tant au chapitre de la puissance que du prix. On apprécie sa fougue et son style un peu plus éclaté par rapport aux versions de base. Quant au Cayenne GTS, il hérite des mêmes gènes que le Cayenne S, mais avec un léger surplus de puissance. Sa sportivité est rehaussée à l’extérieur et ses coloris sont exclusifs, comme en fait foi notre Cayenne GTS Vert Peridot que vous pouvez admirer en photo. Voilà un modèle destiné aux puristes qui préfèrent les moteurs atmosphériques. Il y a aussi le Cayenne S hybride, mais passons… les VUS hybrides à vocation sportive ne présentent que peu d’intérêt à nos yeux pusique leur prix plus élevé justifie rarement leur consommation réduite.

 

Maintenant la démesure


Si la cavalerie présentée ci-haut ne vous suffit pas ou si vous désirez vous afficher dans un modèle encore plus exclusif, vous pourrez vous tourner vers le Cayenne Turbo : une véritable bombe avec son V8 biturbo et ses 500 chevaux! Voilà un VUS hors du commun dont les performances sont similaires aux voitures du constructeur, mais cette fois, vous pourrez être accompagné de quatre amis! La logique voudrait bien que ce quatrième modèle se retrouve au sommet de la gamme, mais puisque Porsche nous a habitués à l'illogisme, il propose le Cayenne Turbo S, un bolide qui repousse les limites avec ses 550 chevaux.

Avec 550 chevaux et 553 lb-pi de couple dès 2 250 tr/min, le Cayenne Turbo S peut franchir le 0-100 km en tout juste 4,8 secondes, sa riche sonorité vous fera frissonner! Ce qu'il y de plus impressionnant, ce ne sont pas tant les accélérations après un départ arrêté, mais la puissance que ce moteur biturbo livre, et ce, même à des vitesses plus élevées. Il ne semble jamais en perte d'haleine. En dépit de son poids de plus de 5 000 lb, on note peu de transfert de poids en conduite plus sportive, le tout en raison d'une suspension sport bien adaptée et de ses larges pneus.

 

Des lignes sophistiquées


Au chapitre du style, le Cayenne arbore des lignes plus réussies que par le passé et surtout, plus sophistiquées. Ses jantes sont au cœur de sa sportivité, tout comme son empattement large qui le campe sur la route. La dernière génération compte aussi sur des dimensions plus généreuses, soit 48 mm en longueur et 40,5 mm pour l’empattement. C’est principalement l’espace de chargement qui a tiré parti de ce nouveau gabarit. Les phares ont été retravaillés, donnant au véhicule un aspect plus moderne, grâce à l’ajout de bandes d’ampoules DEL en guise de phares de jour. Le résultat est très chic!

En prenant place à bord, on découvre un environnement riche, où le niveau de sophistication surprend à tous coups. On a carrément l’impression d’être dans un VUS hors du commun. Le nombre de boutons et de commandes situés sur la console centrale pourrait dérouter tout amateur. D’ailleurs, Porsche a eu l’excellente idée de donner à l’ensemble l’ergonomie et le style de la Panamera. Et quel style! On a toutefois conservé les poignées de maintien, placées de chaque côté de la console, élément qui fait le pont avec les versions antérieures.

Toujours attrayant, le Cayenne joint le meilleur de Porsche, soit des performances relevées dans un format plus pratique. Notre principal reproche? Tous les équipements laissés au catalogue des options et surtout, leur prix...

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Porsche Cayenne GTS 2013

Fourchette de prix

56600 à 121900$

Prix du modèle à l'essai

119245$

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

4 ans / 80 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Acura MDX, Audi Q7, BMW X5, Infiniti FX, Land Rover Range Rover Sport, Lexus RX, Mercedes-Benz Classe M, Volkswagen Touareg, Volvo XC90

Points forts

Choix de modèle
Version diesel économique
Certaines versions bestiales
Une Porsche pratique

Points faibles

Prix et quantité des options
Prix élevé de certaines versions

Fiche d'appréciation

Consommation

70.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

90.0 %

Confort

80.0 %

Performance

90.0 %

Apréciation générale

80.0 %