Pourquoi sécuriser mon réseau sans fil?

par Stéphane Vaillancourt le 9 août 2011

L’humain s’est toujours posé des questions fondamentales en lien à son existence. Qui suis-je? Où vais-je? D’où viens-je? La modernité a toutefois amené son lot de nouvelles questions existentielles. Quel téléphone intelligent choisir? Mac ou PC? Comment tenir mon iPhone 4 adéquatement? Et, surtout, à quoi bon sécuriser mon réseau sans fil?

Et si je laissais mon réseau ouvert?

Il est vrai, cette question est plutôt difficile à saisir pour le commun des mortels. En effet, il y a des avantages intrinsèques à avoir un réseau sans fil déverrouillé. On peut y brancher ce que l’on veut dessus sans avoir à prendre en considération les impondérables problèmes de compatibilités dans les protocoles de chiffrement. Si des invités arrivent à la maison, ils peuvent s’y connecter sans avoir à effectuer les procédures de sécurité. De plus, disons-le, ça fait un mot de passe de moins à retenir.

Les dangers

Néanmoins, ne pas sécuriser votre réseau sans fil a aussi des conséquences. Premièrement, en laissant votre réseau sans fil ouvert, il y a de fortes chances que des gens se mettent à siphonner votre bande passante. Si ce n’est que pour prendre certains courriels, ce n’est pas bien bien grave me direz-vous. Par contre, s’il s’agit de télécharger la trilogie du Seigneur des anneaux en qualité HD, vous pourriez vous retrouver avec un dépassement rapide de votre quota de bande passante, engendrant conséquemment des coûts sur votre prochaine facture d’accès Internet.

Ne pas sécuriser votre réseau sans fil pourrait éventuellement vous apporter certains problèmes plus lourds. Imaginez que vous laissiez votre réseau sans fil déverrouillé et qu’un criminel l’exploite afin d’effectuer des activités illégales (pornographie juvénile, transfert de données illégales, propos haineux, etc.), vous pourriez vous retrouver bien malgré vous mêlé au malstrom des enquêtes criminelles. Bien évidemment, les policiers finiront bien par découvrir que vous n’étiez pas responsable des activités criminelles, mais entretemps, vous aurez dû subir les désagréments engendrés par l’enquête (saisi de matériel, interrogatoires, etc.).

Cela est sans considérer que si vous laissez votre réseau sans fil déverrouillé, cela veut dire que vous laissez la porte ouverte à l’exploitation des données y circulant. Ainsi, si vous faites des transactions diverses en utilisant votre réseau sans fil, cela veut dire qu’un individu ayant le matériel et les connaissances nécessaires pourrait subrepticement « écouter » ce qui se passe sur votre réseau et intercepter vos informations personnelles (mots de passe, identifiants numériques, etc.)

Comme dans tous les films américains, il y a de l’espoir

Heureusement, les statistiques sur les réseaux sans fil nous démontrent qu’il y en a de moins en moins de déverrouillés. Une tendance qui se verra probablement accélérée par le fait qu’il y a maintenant de plus en plus de législations obligeant les propriétaires de réseaux sans fil à les sécuriser. C’est notamment le cas en Allemagne où les propriétaires de réseaux non sécurisés peuvent recevoir une amende.

Par contre, les réseaux sécurisés ne le sont pas tous de manière égale. Certains n’utilisent les meilleures méthodes de chiffrement. Ainsi, il est généralement plus prudent d’utiliser le WPA2 plutôt que le WPA ou, pire encore, le WEP. Pour arriver à bien configurer la sécurité de votre routeur ans fil, rien de mieux que de lire attentivement la documentation venant avec celui-ci!

Benoît Gagnon (Collaboration spéciale)

Crédit de la photo principale : Humiksk