Pourriez-vous garder votre bonne humeur pour vous!?

On les utilise tous. Certains en abusent. Les émoticônes font partie de nos communications virtuelles depuis le début. Que ce soit dans les courriels, les textos ou autres écrits numériques, il nous arrive tous à un moment ou un autre de ponctuer une phrase (ou plusieurs) avec un ‘smiley’ qui vient confirmer notre humeur du moment :-), ou encore pour éviter toutes ambiguïtés ;-). Puis, évidemment, une mauvaise nouvelle est souvent accompagnée d’un :-(

SelonWikipedia : «l‘invention des émoticônes contemporaines est généralement attribuée à Scott Fahlman, professeur à l’université Carnegie Mellon aux États-Unis, qui le 19 septembre 1982 créa le symbole :-) imitant le smiley, afin d’étiqueter les messages drôles ou ironiques qui circulaient sur le forum de son université.» Mais déjà en 1881 des émoticônes sont imprimées dans la revue Pinck (États-Unis).

Tant que ça reste dans la sphère personnelle, on s’en accommode, mais il semble que de plus en plus de professionnels aient maintenant recours à des ‘sourires’, ‘clin d’œil’ et autres ‘LOL’ dans leurs communications d’affaires.

Pour Bill Lancaster, professeur de communications à l’université de Boston interrogé par le New York Times, l’apparition des émoticônes dans la sphère professionnelle est inévitable et symbolise la dégradation de l’écriture - grammaire, syntaxe, structure, style - à une époque où les technologies numériques prennent de plus en plus de place dans nos vies.

Et vous, abusez-vous des émoticônes? Ou êtes-vous agacés par vos correspondants qui en abusent?

Source : nytimes.com, wikipedia.org