Préparation de vacances pour les nerdz!

par François Dominic Laramée le 9 juillet 2011

Le temps des vacances estivales est enfin arrivé. Pour les plus courageux parmi les nerds, ceux qui acceptent d’abandonner temporairement leur ordinateur et leur nid douillet pour aller parcourir le vaste monde, l’opération peut être risquée… Voici donc quelques suggestions de choses à faire avant de partir loin, loin de son chez soi:

1.Débrancher certains appareils électroniques

Votre routeur, votre modem-câble, votre téléviseur HD, votre PS3 et votre terminal de télévision numérique consomment tous de l’électricité quand ils sont en veille. Dans certains cas, la consommation peut être effarante: mon terminal de câblodistribution HD est presque aussi gourmand en veille qu’allumé, et son disque dur tourne quasiment 24 heures sur 24. Si vous partez pour quelques semaines et que vous n’avez pas programmé de téléchargement ou d’enregistrement d’émissions, débranchez tout ce bataclan avant de partir; vous sauverez quelques dollars, et le réseau d’Hydro-Québec vous en remerciera si jamais il devait y avoir un autre épisode de canicule.


N’oubliez surtout pas d’arrêter votre routeur: il n’a l’air de rien, comme ça, mais il peut être gourmand lui aussi - et si jamais un malfrat s’introduisait dedans pendant que vous n’êtes pas là pour changer le mot de passe de toute urgence, vos vacances pourraient vous coûter plus cher que prévu!
 

2. Apporter tout le nécessaire du nerd nomade

Power Bullet


Un chargeur pour iPod/iPhone, un autre pour le iPad, un autre pour le BlackBerry, encore un pour la DSi ou la PSP… Ça fait beaucoup de cochoncetés à traîner avec soi, mais ça en vaut la peine. Une solution pour minimiser l’espace perdu: le PowerBullet 2×2 de la compagnie ezGear, un chargeur quasi-universel que l’on peut brancher soit dans une prise de courant, soit dans un allume-cigarettes d’auto, et qui produit assez de courant pour alimenter deux appareils à la fois, même un gourmand comme le iPad. Vous n’aurez qu’à fournir les câbles et vous pourrez laisser les blocs adaptateurs à la maison. (Essayez-le quand même avant de partir, au cas où l’un de vos appareils chéris réagirait mal.)

Autre truc dont il faut se rappeler: l’alimentation électrique à l’étranger est souvent bien différente de la nôtre. Dans les hôtels, rien à faire: il faut se procurer un adaptateur dans une boutique d’articles de voyage. Mais si jamais vous partez en croisière, choisissez un navire qui effectue au moins quelques trajets dans les Caraïbes ou en Alaska au cours de l’année: il y aura presque certainement au moins une prise d’alimentation 110v comme on les connaît dans chaque cabine, puisque ces trajets attirent une clientèle très majoritairement nord-américaine.

3. Choisir une destination bienveillante

Le site Wifinder permet de trouver des points d’accès Internet sans fil à peu près partout dans le monde. Et si vous prenez un vol long courrier pour vous rendre à destination, vérifiez auprès de la compagnie aérienne si une prise d’alimentation électrique pour votre portable est disponible; en classe économique, il faut souvent demander un siège particulier pour y avoir accès, et il n’est pas impossible qu’il faille se doter d’un adaptateur spécial.

Si vous avez d’autres trucs à partager, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires - et bonnes vacances!