Protégez-vous contre les fraudeurs et autres escrocs pendant les Fêtes

par Stéphane Vaillancourt le 17 décembre 2012

La période des Fêtes est un moment où les escrocs sont particulièrement actifs en ligne, sachant que les gens sont plus généreux ou cherchent “la” super aubaine pour offrir un plus gros cadeau à un être cher.

Des criminels sans scrupules iront jusqu’à se faire passer pour une personne vulnérable afin d’aller pincer la corde sensible des gens et recueillir un maximum d’informations personnelles à leur sujet... ou de l’argent!

Voici plusieurs types d’escroqueries à connaître afin de bien vous protéger, autant durant les Fêtes que le reste de l’année:


Le vol d’identité

Outre votre nom, quels renseignements peuvent être utiles à un escroc?

  • Votre date de naissance
  • Votre adresse
  • Le nom de jeune fille de votre mère
  • Les renseignements contenus dans votre passeport
  • Votre numéro de carte de crédit
  • Votre numéro d'assurance sociale
  • Votre numéro de compte bancaire
  • Votre numéro de permis de conduire
  • Tout autre numéro d'identification personnel (NIP)
  • Tout autre renseignement dont il pourrait tirer avantage


Comment les obtient-il?

  • En vous observant lorsque vous utilisez un ordinateur public ou le vôtre, dans un lieu public.
  • En prétendant représenter une entreprise connue via de faux courriels, messages texte ou encore de faux sites Web pour vous amener à fournir ces renseignements (voir “Escroqueries par courriel” et “Hameçonnage”, ci-dessous).
  • En aprcourant les réseaux sociaux afin de trouver des comptes qui ne sont pas protégés par des mesures de sécurité.
  • Au moyen de logiciels-espions, afin de récupérer les informations d’un ordinateur, à distance.
  • Etc…


Escroqueries par courriel

Les escroqueries par courriel fonctionnent très bien : les gens ne vérifient pas l’information avant de la transmettre ! C’est pourquoi il faut constamment être prudent et ne jamais agir de façon impulsive.

Règle générale, ces courriels sont plutôt vagues et/ou vont utiliser le nom d’une entreprise connue (par exemple, Microsoft).

Occasions d’affaires, prix instantanés, rabais importants sur des logiciels... si vous recevez un courriel contenant une façon simple, rapide et sans effort de gagner de l’argent ou d’économiser une somme importante, vous devriez vous poser des questions, surtout si on vous demande des informations personnelles ou bancaires.

Ne donnez évidemment jamais d’information avant d’avoir pu confirmer l’identité de l’individu ou de l’entreprise qui vous contacte.


Escroqueries par téléphone

Depuis quelques mois, des escrocs se font passer pour des employés de Microsoft et vous avisent que votre ordinateur est infecté, que votre antivirus a un problème...

Il n’en est rien. Les entreprises comme Microsoft ne vous contacteront jamais par téléphone pour vous aviser de ce genre de chose.

Un autre élément devant vous mettre la puce à l’oreille: votre interlocuteur vous demande de télécharger ou d’utiliser un logiciel afin qu’il puisse régler le problème à distance, ou vous offre de vous vendre un logiciel de protection… raccrochez! Il est sur le point de vous demander votre numéro de carte de crédit... et vous vous doutez de la suite.


Hameçonnage par courriel ou message texte

Il s’agit de courriels ou messages texte qui semblent provenir d’un organisme ou d’une institution bancaire et qui vous demandent de cliquer sur un lien pour valider votre compte (nom d’utilisateur et mot de passe) afin d’éviter sa fermeture.

Aucune institution bancaire ne procède de cette façon. Dans une telle situation, vous devriez plutôt recevoir un appel téléphonique ou une lettre.

Dans le cas d’un appel téléphonique, demandez des informations à votre interlocuteur, afin de vérifier qu’il s’agit bien de votre institution bancaire (par exemple, de quelle institution bancaire la personne appelle-t-elle, votre numéro de compte bancaire). S’il s’agit d’une tentative de fraude, la personne ne sera pas en mesure de vous répondre. Raccrochez!


Les concours aussi peuvent être piégés!

Méfiez-vous si vous recevez un courriel ou voyez un message ou une fenêtre s’afficher à l’écran vous annonçant que vous avez gagné un prix en argent, et que vous devez acheter un article en particulier afin de vous qualifier et réclamer ce prix... Un véritable concours ne peut exiger un achat de votre part afin de vous remettre un prix.

Vous avez probablement déjà lu ou entendu la mention “Aucun achat requis” dans plusieurs concours auparavant. Sachez que ce règlement s’applique à tous les concours, tant au Québec qu’ailleurs Canada.

Si un “avocat” vous avise que vous avez gagné un gros prix, mais que vous devez débourser les taxes afin d’en prendre possession, soyez assuré qu’il s’agit d’un concours frauduleux.


Conseils à suivre

Demandez ses coordonnées à la personne qui vous contacte, puis faites une recherche sur Google afin de vérifier si elles sont vraies. En ayant vérifié le numéro de téléphone et l’adresse de la personne ou l’organisme qui sollicite votre aide ou votre argent, vous pourrez téléphoner vous-même par la suite pour faire un don, s’il y a lieu.

Si vous croyez être victime d’un vol d’identité, contactez immédiatement la police (et conservez le numéro de référence du rapport!), puis contactez votre institution bancaire ainsi que la société émettrice de votre carte de crédit. Téléphonez également aux agences d'évaluation du crédit (celles qui établissent votre cote de solvabilité) et dites-leur d'apposer une alerte de fraude sur votre rapport de solvabilité :

  • Equifax − 1-866-779-6440
  • Trans Union − 1-877-713-3393


Consultez le site “Pensez cybersécurité” pour obtenir plus de renseignements sur la sécurité en ligne.