Quand Siri aide à sauver des vies

par Rédaction 37e AVENUE le 5 juillet 2016
iPhone en dessin

Au lieu de demander à Siri de raconter des blagues, certaines personnes ont VRAIMENT su tirer profit de l'intelligence artificielle de l'assistante du iPhone. Trois histoires réconfortantes.

 

Quand un camion nous tombe dessus

Réparer une voiture

Crédit photo: Thinkstock

Sam Ray, 18 ans, s’est retrouvé en bien mauvaise posture en août 2015 quand le cric qui tenait son camion sous lequel il effectuait quelques réparations a soudainement lâché. Pris au piège sous plus de deux tonnes de métal, dans un endroit soustrait à la vue de tous, il a entendu Siri s’activer sur son téléphone : « Comment puis-je vous aider? » et Sam a crié « Appelle le 911! ». La préposée au téléphone a d’abord cru qu’il s’agissait d’une composition involontaire (pocket call), mais en entendant les cris de détresse du jeune homme, elle a rapidement compris qu’il n’en était rien! Les pompiers ont accouru et tiré Sam de ce mauvais pas. Merci, Siri.

 

Bébé ne respirait plus

Mobile suspendu au-dessus d'un lit de bébé

Crédit photo: Thinkstock

Siri a également sauvé la vie d’un poupon en Australie au début du mois de juin 2016. Stacey Gleeson a constaté que sa fille d’un an était bleue et ne respirait plus en entrant dans sa chambre. Elle l’a rapidement allongée sur le sol pour entamer des procédures de réanimation, et s’est souvenue que son téléphone était doté de la nouvelle fonctionnalité qui permet d’activer Siri simplement en la nommant. « Hé Siri, appelle une ambulance! » a donc crié Stacey en faisant des compressions sur sa fille. Dans le temps de le dire, l’ambulance était sur les lieux et l’enfant respirait normalement. Merci, Siri.

 

Caché dans le ravin

Route

Crédit photo: Thinkstock

Un matin de décembre 2014, le jeune Connor Oliver, 18 ans, subit une attaque au volant de sa camionnette et perd conscience, plongeant le véhicule dans le ravin qui borde la route. Se réveillant une heure après, incapable de bouger à cause des blessures et des engelures qui ont eu le temps de s’installer, menaçant de perdre à nouveau conscience, il demande à Siri d’appeler les services d’urgence, qui mettent plus de deux heures pour le retrouver et le transporter à l’hôpital où sa vie sera finalement hors de danger. Encore une fois: merci, Siri.