Quoi faire d’un ordinateur à 1,5 million de coeurs?

Voici l’ordinateur Sequoia BlueGene/Q d’IBM, l’un des plus puissants du monde. Il possède 1 572 864 coeurs d’exécution, 1,6 pétaoctet de mémoire (soit environ 1,6 million de gigaoctets) et une architecture particulière qui permet à chaque processeur d’être directement relié à 10 de ses congénères, histoire d’accélérer la communication au maximum.

En temps normal, cette supermachine sert surtout à réaliser des calculs militaires, par exemple des simulations d’armes nucléaires. Mais des chercheurs de l’Université Stanford ont récemment employé une partie de la puissance de Sequoia, soit un peu plus d’un million de ses processeurs, dans le but d’étudier des prototypes virtuels de moteurs d’avion à réaction. Pourquoi? Pour trouver un moyen de rendre ces moteurs moins bruyants, ce qui fera plaisir à tous ceux qui habitent à proximité d’un aéroport... Et ça, sans avoir besoin de construire les prototypes «pour vrai».
 
Et vous, que feriez-vous avec un ordinateur aussi puissant que celui-ci? (On présume que, si on compilait le code de Crysis 3 pour le Sequoia, on obtiendrait un «frame rate» plus qu’adéquat :-) )