Range Rover Evoque 2013

La silhouette unique du Evoque est appréciée par la majorité

Lorsqu'on fait l'essai d’un VUS en été, les chances de pouvoir mettre à l'épreuve son rouage intégral sont relativement minces. On a beau chercher un sentier secondaire en mauvais état ou une portion de champ enfriche, on demeure généralement sur notre appétit.

En effet, la plupart des gens qui achètent ce type de véhicule le font tout simplement pour pouvoir braver les caprices de l'hiver. La neige, la glace et les chaussées à faible adhérence sont le cauchemar des automobilistes. Rouler en hiver au volant d'un véhicule dont les quatre roues sont motrices permet de s'en sortir à bon compte. Il suffit d'ailleurs d'affronter une tempête hivernale au volant de l'un de ces véhicules pour être convaincu de leur utilité.

Lors de mon premier essai du Range Rover Evoque, Land Rover nous avait fait grimper au sommet du mont Blackcomb en Colombie-Britannique afin de nous démontrer la générosité de la garde au sol, l'efficacité du rouage intégral et prouver hors de tout doute que ce modèle à vocation essentiellement urbaine possédait tout de même l’ADN des autres véhicules de la marque. Mais bien entendu, il n'avait pas été possible de découvrir tous les avantages hivernaux du système de rouage intégral Terrain Response, lequel peut être réglé selon les conditions de la chaussée. Au simple toucher de pavés placés sur la console centrale, on peut choisir parmi quatre réglages : Normal, Neige, Sable et Hors route.

Heureusement, un second essai effectué au début de décembre m’a enfin permis de vérifier l’efficacité de l’Evoque dans la neige.

 

Récapitulons


Ce modèle a été concocté afin de répondre à la concurrence qui, au cours des dernières années, a commercialisé des VUS intermédiaires de luxe ciblant des usagers urbains. Même si le constructeur britannique Land Rover Range Rover jouit d'une enviable réputation pour ses véhicules tout-terrain, un modèle compact un peu plus urbain ne faisait pas partie de sa gamme de modèles.

Avec sa silhouette particulière et son tableau de bord au design très épuré, l’Evoque détonne fortement avec le reste des Range Rover. Ce pied de nez au conservatisme a toutefois donné de bons résultats. Ce VUS s'est attiré des commentaires favorables dès son apparition sur le marché et je suis de ceux qui ont applaudi l'audace du constructeur britannique. De plus, ce modèle est l'un des rares sur le marché à pouvoir être commandé en version deux ou quatre portes. Mon modèle d'essai avait justement deux portes.

Pour proposer un véhicule sophistiqué mais vendu à un prix fort compétitif, les ingénieurs ont utilisé la plateforme du Land Rover LR2 qui est lui-même dérivé de la Ford Mondeo. Il ne faut pas oublier que Land Rover a été pendant plusieurs années la possession de Ford. Cela explique d'ailleurs la présence d’un moteur de ce manufacturier sous le capot. Ce quatre cylindres 2.0 litres turbo produit 240 chevaux et fait appel à la même technologie que celle appliquée sur les moteurs EcoBoost du constructeur de Dearborn. Il est associé à une boite automatique commandée par un bouton placée sur la console, à la manière des récentes Jaguar.

En plus d’afficher une silhouette très moderne , l'Evoque s’ouvre sur un habitacle dont la présentation est sobre et où les matériaux et la finition sont de qualité. Aussi, les boutons et les commandes sont accessibles et l’on n’a pas besoin de potasser le manuel du propriétaire : tout est intuitif et facile d'utilisation. Par contre, en ce qui me concerne, il m’a fallu une couple de jours pour me familiariser avec le bouton de commandes des rapports de la boite.
En raison de la pente du toit et de l’absence de deux portières, il faut être passablement souple pour prendre place à l’arrière. Mais une fois assis, c’est assez confortable. En revanche, avec des passagers assis à l’arrière, le conducteur doit uniquement se fier aux rétroviseurs extérieurs qui, heureusement, sont de grandes dimensions.

 

Neige au sol? Pas de problème!


J’ai accueilli la première chute de neige de l’hiver avec joie : cela allait me donner l’occasion de mettre le rouage intégral à l’épreuve, et en mode Neige à part de ça!

Après avoir lancé le moteur et réglé le système Terrain Response à Neige, je me suis engagé sur la route enneigée. Force est d’admettre que le système est efficace et sa réaction est quasi instantanée. J’ai ensuite pris la direction d’un champ, enneigé lui aussi, et cet obstacle a été franchi sans problème, la traction étant toujours efficace tandis que la garde au sol était suffisante.

Néanmoins, lors de la première journée de cet essai, j’ai noté que le moteur semblait manquer de pep à certains régimes. J’ai alors fait le plein avec de l’essence super et la situation s’est corrigée.

Somme toute, ce bref essai hivernal m’a permis de tester l’Evoque dans de multiples conditions et d’actionner tous les réglages offerts par le système Terrain Response. L’Evoque n’est pas un tout-terrain pur et dur. Il cible surtout les citadins qui aiment s’évader de temps à autre vers la campagne ou qui possèdent un chalet dans les régions limitrophes des grandes villes. Ces gens-là apprécieront le comportement routier relativement sportif de ce modèle, mais ne seront pas pris au dépourvu lorsque les conditions routières deviendront plus difficiles. Espérons maintenant que la fiabilité sera au rendez-vous.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Land Rover Range Rover Evoque Coupé dynamic 2013

Fourchette de prix

46995 à 61595$

Prix du modèle à l'essai

61595$

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

4 ans / 80 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Audi Q5, BMW X3, Mercedes-Benz Classe GLK, Volvo XC60

Points forts

Excellent rouage intégral
Agrément de conduite relevé
Silhouette moderne
Moteur bien adapté

Points faibles

Visibilité arrière
Fiabilité inconnue
Places arrière difficiles d'accès (2 portes)
Bouton de passage des rapports peu intuitif

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

90.0 %

Confort

80.0 %

Performance

80.0 %

Apréciation générale

90.0 %