Regarder des photos de chatons améliore le fonctionnement du cerveau

Voici une nouvelle qui jette un tout nouvel éclairage sur le phénomène, jusqu’ici pas tout à fait compréhensible, des vidéos et photos de chats sur Internet. En effet, il semble que les photos de bébés animaux constituent une sorte de stéroïde pour le cerveau humain!

C’est du moins la conclusion d’une étude menée par des chercheurs japonais (évidemment) qui s’étaient sans doute fait disputer par leurs patrons parce qu’ils perdaient leur temps à regarder des timinets sur les Internets au lieu de résoudre les problèmes de la société. L’expérience menée par ces chercheurs se déroulait en trois étapes:
 
Premièrement: les participants devaient jouer une partie d’un jeu de société semblable à Opération, le vieux classique de notre enfance dans lequel on doit extraire de petits objets du corps d’un «patient» avec des pinces à épiler sans toucher des surfaces de métal.
 
Ensuite, on leur montrait des photos de toutes sortes.
 
Enfin, on leur demandait de jouer une seconde partie du même jeu.
 
Résultat: les participants à qui l’on avait montré des photos de bébés animaux ont démontré une amélioration significative de leur performance d’une partie à l’autre, ce qui n’était pas le cas de ceux qui avaient regardé des photos d’animaux adultes ou d’appétissants sushis.
 
Selon les chercheurs, la raison est la suivante: les bébés animaux ont de grands yeux et de grosses têtes, comme les bébés humains, et notre cerveau est préprogrammé pour passer en 4e vitesse quand un bébé humain est dans les environs puisqu’il nous faut le protéger, ce pauvre petit. Donc, plus on regarde des photos «kioutes», plus on devient brillant... Du moins de façon temporaire.
 
Donc, peut-être que si vous passez toute une fin de semaine à regarder des vidéos de timinous et de tipitous, votre cerveau deviendra tellement puissant que vous pourrez convaincre votre patron de vous laisser continuer à le faire sur les heures de travail. Est-ce une expérience qui vaut la peine d’être tentée? Ça, vous allez devoir le décider vous-mêmes...
 
Source: LiveScience 
 
Photo: schani