Réseaux sociaux: les chercheurs d’emplois contre-attaquent

Les directeurs de ressources humaines qui fouinent sur les réseaux sociaux pour tout connaître sur un candidat avant de lui offrir un emploi devraient peut-être trouver une autre façon d’éloigner les indésirables. Parce que cette pratique fait fuir… les meilleurs employés.
 
C’est du moins le résultat d’une étude menée à l’Université North Carolina State. Les chercheurs ont affirmé à 175 personnes qui avaient répondu à une offre d’emploi en ligne que leurs profils Facebook avaient été examinés pour voir s’ils répondaient aux normes de professionnalisme de l’entreprise. Les deux tiers des candidats ont alors affirmé qu’ils étaient moins intéressés par l’emploi à cause de cette invasion de leur vie privée; les chercheurs en concluent que les entreprises trop curieuses risquent de perdre les meilleurs candidats, qui ont plus de choix en matière d’emploi. 
 
Une deuxième phase de l’étude, dans laquelle on a demandé à 208 personnes leurs réactions si elles apprenaient qu’une entreprise (fictive) fouinait dans leurs profils sur Facebook, révèle que 59% de celles-ci seraient tentées de poursuivre la compagnie fautive.
 
Autrement dit: publier des photos compromettantes sur les réseaux sociaux peut être dommageable, mais pas toujours pour ceux qu’on pense!
 
Source: PhysOrg