Routeur sans fil : Critères à considérer lors de votre prochain l’achat

par Stéphane Vaillancourt le 7 juin 2011

Téléphone intelligent, tablette, ordinateur portable ou console de jeux vidéo… vous avez de plus en plus d’appareils à relier au réseau domestique de votre foyer, que ce soit pour partager du contenu multimédia ou simplement les relier à votre connexion Internet.

Si vous n’avez pas de routeur sans fil à la maison, il sera bientôt temps de vous en procurer un. Et si vous en avez déjà un, acheté il y a quelques années, vous devrez le remplacer pour un modèle plus sécuritaire et performant. Profitez-en pour refiler le vieil appareil à un membre de votre famille qui n’en a pas, plutôt que de simplement le jeter (c’est plus écolo!).
 

Le budget


Ma règle d’or, en ce qui concerne l’achat d’équipement informatique en général, est de ne jamais acheter le modèle de base (peu fiable et performant), mais ne pas nécessairement acheter le modèle le plus performant non plus, à moins d’avoir des besoins très spécifiques ou des facteurs qui le nécessitent (besoin d’une plus grande portée d’antenne, de vitesse, etc.).


Sachant que la plupart des routeurs sans fil se vendent entre 40$ et 200$, vous pouvez maintenant établir un budget préliminaire.
 

Le choix d’une marque


Faites attention aux aubaines, surtout si vous n’avez jamais entendu parler de la marque auparavant. Optez surtout pour des marques connues comme D-Link ou LinkSys (Cisco), pour ne nommer que celles-ci.

Non seulement le produit aura-t-il un design mieux pensé (antennes camouflées dans le boitier, ou placées loin des ports réseau pour faciliter le branchement de vos appareils qui requièrent une connexion par câble), il offrira aussi une interface de gestion plus ergonomique et plus de fonctions. D’ailleurs, certains modèles effectuent eux-mêmes leur propre configuration, grâce à un logiciel fourni avec l’appareil!

Routeur Cisco

 

 

Le logiciel Cisco Connect


De plus, si vous avez besoin de support technique, il sera probablement plus facile de l’obtenir en contactant une grande entreprise ayant une expertise dans le domaine (ainsi que des bureaux sur le même continent que vous!).

Enfin, la plupart des routeurs bas de gamme n’offriront pas la possibilité de passer d’une bande de fréquences à l’autre (2,4 GHz et 5,0 GHz) afin de réduire ou d’éliminer les interférences pour maximiser la vitesse de connexion.

Bref, un routeur à 30$ ou 40$ fonctionnera, mais ne vous en donnera pas pour votre argent.

À quoi servent tous ces chiffres et toutes ces lettres?

Les routeurs sans fil ont beaucoup évolué au cours des dernières années et une multitude de modèles sont disponibles sur le marché. La plupart de ces modèles vous indiqueront qu’ils supportent le « protocole 802.11 b/g/n ».

Le chiffre en soi n’est pas vraiment important, puisques les routeurs domestiques supportent tous le même protocole à la base. En revanche, la lettre indique la « norme » de ce protocole. Par exemple, la lettre « n » est en fait la version la plus récente et performante des réseaux sans fil.

Les appareils récents sont tous compatibles avec cette version « n ». Les plus vieux quant à eux (comme la console de jeux PlayStation 3, par exemple), utilisent la norme « g », ce qui est plus lent mais fonctionnera tout de même assez bien, à condition de ne pas installer votre routeur à 20 mètres de la console.

Quant aux bandes de fréquences 2,4 GHz et 5,0 GHz mentionnées plus haut, elles servent surtout à éviter de créer des interférences avec votre réseau sans fil, lorsque vous utilisez votre téléphone sans fil ou votre four à micro-ondes. Un routeur qui supporte les deux bandes simultanément est idéal, mais coûtera évidemment plus cher.
 

Conclusion


Si vous comptez plusieurs appareils , un réseau domestique fiable et performant, c’est important.

N’hésitez pas à dépenser quelques dollars de plus pour vous éviter bien des frustrations.