Saab en faillite technique

Après une agonie qui aura durée près de deux ans, laquelle a débuté par l’achat de la marque suédoise par le constructeur néerlandais Spyker et ses associés, voici que le tribunal de Vänesborg va officialiser la faillite des trois principales sociétés du groupe :

  • Saab Automobile Aktiebolag
  • Saab Automobile Tools AB
  • Saab Automobile Powertrain

Les documents ont été présentés au tribunal par le propriétaire actuel de Saab, la société néerlandaise Swedish Automobile, aussi connue sous les abréviations (SWAN).

Le directeur général de SWAN, Victor Muller, qui comptait prochainement se retirer de la direction de la société, déclare que cette décision est finalement la bonne, compte tenu des circonstances.

GM signe son arrêt de mort
Au final, c’est General Motors qui aura eu la « peau » du constructeur par sa détermination et surtout son opposition de voir les brevets à caractère technologique, passer entre les mains de sociétés chinoises. On parle de brevets appartenant toujours à GM, qui touchent les modèles 9-3, 9-4x et 9-5 actuellement offerts par Saab.

Rappelons que c’est le constructeur américain qui avait vendu en 2010, Saab à Spyker.

La liquidation
Tous s’entendent pour dire que le tribunal de Vänesborg va entériner assez rapidement cette demande de mise en faillite de la part de Swedish Automobile.

Par la suite, le tribunal va nommer un liquidateur qui devrait entrer en poste au début de 2012.