Saab PhoeniX Concept: La renaissance du constructeur

Saab PhoeniX

Le futur a commencé !

    * Design ‘aéromotionnel’ inspiré des racines aéronautiques de Saab
    * Style et caractéristiques techniques préfigurant les Saab de prochaine génération
    * Habitacle minimaliste équipé du système sophistiqué d’infodivertissement Saab IQon
    * Moteur turbo de cylindrée optimale, avec transmission intégrale et système innovant Saab eXWD pour propulsion électrique
    * Vitrine technologique sous une architecture radicalement nouvelle

Racé, innovant et d’une exceptionnelle sobriété, le concept Saab PhoeniX se veut la vitrine d’éléments stylistiques et techniques qui façonneront les modèles Saab de prochaine génération.

Basé sur une architecture radicalement nouvelle qui préfigure la future Saab 9-3, le PhoeniX inaugure un design ‘aéromotionnel’ – évocation des codes stylistiques aéronautiques et de la passion d’innover qui inspira les créateurs de la toute première Saab, l’emblématique Ursaab.

Le PhoeniX adopte la forme d’une goutte de métal en fusion surplombée d’une saisissante verrière façon cockpit - déclinaison inédite de la thématique Saab du vitrage enveloppant et des blocs de glace translucides.

Sa silhouette tendue et musclée lui vaut un Cx exceptionnellement bas de 0,25, tout en expérimentant l’efficacité aérodynamique d’ailerons latéraux.

Les portes en élytres donnent accès à un habitacle 2+2 où simplicité et technologie font bon ménage. Sous un habillage minimaliste, il revisite la configuration Saab axée sur le conducteur et fournit l’écrin du système innovant d’infodivertissement et de communication Saab IQon, présenté en première mondiale. Fidèle à la tradition Saab, le coffre se montre quant à lui d’une étonnante modularité.

« Le PhoeniX se pose en nouvelle référence du design futur des produits Saab, » indique Jason Castriota, directeur du design chez Saab. « Il symbolise la renaissance de la passion et de l’esprit d’innovation qui ont poussé Saab à construire sa première voiture. Nous faisons désormais évoluer cet ADN stylistique en introduisant ce que nous appelons le design ‘aéromotionnel’, un supplément d’émotion, de puissance et de fluidité. Ce parti-pris esthétique influencera les futurs modèles de l’offre Saab tout en les démarquant. »

Sous les renflements de sa carrosserie, le Saab PhoeniX déploie une chaîne cinématique innovante, constituée d’un turbo essence sophistiqué de 1,6 litre et 200 ch accouplé à un essieu arrière à entraînement électrique. L’ensemble permet ainsi de disposer d’une transmission intégrale hybride intelligente qui rehausse l’agrément de conduite tout en réduisant la consommation d’essence : en cycle mixte, les projections tablent sur 5,0 l/100 km seulement et 119 g/km de CO2.

Design ‘aéromotionnel’
Le thème stylistique ‘aéromotionnel’ du PhoeniX s’inspire des racines aéronautiques de Saab et puise son expression dans l’Ursaab, le prototype conçu par les ingénieurs aviation et qui a engendré la première génération des automobiles Saab.

La silhouette du PhoeniX semble tout entière modelée par le vent. Gansé dans une combinaison d’apparence liquide, l’habitacle en goutte d’eau évoque un bloc de glace sombre qui semble jaillir du centre de la carrosserie aux formes musculeuses. Deux renflements courent le long du capot jusqu’aux montants de pare-brise camouflés, comme s’ils parvenaient difficilement à contenir la puissante structure sous-jacente.

A l’arrière, la lunette sombre forme elle aussi comme une boursouflure. Le volume conique rappelle la silhouette en goutte d’eau de l’Ursaab, tandis que la poupe tronquée évoque pour sa part la Sonett, premier coupé de la marque.

Les lignes basses de la proue reprennent en l’étirant la calandre à trois ouïes caractéristique des Saab : Une aile couleur carrosserie domine désormais le centre et reçoit à ses extrémités des projecteurs à diodes électroluminescentes discrètement enchâssés, en phase avec le style minimaliste de la voiture. La forme nouvelle de la calandre et du capot pourraient bien augurer des thèmes stylistiques à venir sur les futures Saab de série.

Des portes en élytres facilitent l’accès à l’habitacle surbaissé.  Pour éviter de perturber l’écoulement d’air, la carrosserie ne comporte ni poignées de portes ni rétroviseurs extérieurs apparents mais reçoit de petites cameras montées sur des supports fuselés, assurant la vision arrière.

Des ailerons de toit permettent au PhoeniX de fendre l’air avec une efficacité maximale : en canalisant vers l’arrière l’écoulement issu des flancs, ils diminuent la portance et améliorent ainsi la stabilité sans augmenter le Cx.

Habitacle minimaliste
Dans la pure tradition scandinave, l’habitacle 2+2 adopte un style minimaliste, dépourvu d’ornementation superflue, qui rappelle une voiture de course, avec ses sièges baquets et ses sections intérieures métallisées imitant des arceaux de sécurité.

La disposition du tableau de bord illustre une nouvelle déclinaison du cockpit Saab orienté vers le conducteur. Face à ce dernier, un ensemble circulaire en forme de tuyère de réacteur présente les données, parallèlement à l’affichage tête haute.

Incliné à 45° par rapport au conducteur, un module distinct accueille le système Saab IQon d’infodivertissement et de communication. Par souci d’ergonomie, l’écran tactile de 8 pouces est aussi proche des doigts du conducteur que le volant.

Saab IQon (détaillé dans un communiqué distinct) est une plateforme de communication automobile révolutionnaire basée sur le système d’exploitation Android de Google. Elle repose sur un concept pionnier d’ouverture à l’innovation, via les développeurs d’applications et fournisseurs externes de services, et intègre une plateforme informatique qui se connecte automatiquement à l’internet dès que l’on met le contact. L’écran tactile permet de lire en continu des contenus audio et d’infodivertissement, de naviguer en ligne, d’écouter de la musique enregistrée à bord et de télécharger des applications à la façon d’un smartphone.

La tonalité rouge de l’éclairage d’ambiance et du tableau de bord apporte à l’habitacle une touche de chaleur et d’émotion, à laquelle participe même le plancher où transparaissent des tubes à leds, via des perforations ménagées dans la moquette noire. Tout cela s’inscrit dans le nouveau design ‘aéromotionnel’, basé sur des effets de ‘feu et de glace’.

Les courbes sculpturales de la poupe cachent un hayon à large ouverture qui donne accès à un plancher de chargement plat, supportant des sièges arrière escamotables et un rail en U permettant d’aménager le coffre en fonction des charges transportées.

Sobriété de la propulsion
Sous son coffre et son capot modelé, le PhoeniX réinvente la stratégie Saab de rightsizing, le choix de la juste cylindrée. Son système motopropulseur associe un turbo 1,6 litre très économe en carburant et une technique inédite d’entraînement électrique des roues arrière

D’une puissance de 200 ch (147 kW), le groupe essence compact à bloc tout aluminium dispose de la distribution variable et de la levée variable des soupapes, de la fonction Start/Stop, d’une limitation des pertes parasites et d’une fonction de coupure de l’arrivée d’essence. Le réservoir est en inox, plus léger et moins onéreux que les matières plastiques classiques.

Le moteur thermique reçoit l’assistance du dispositif novateur Saab eXWD, constitué d’un module de propulsion accueillant un moteur électrique/générateur de 25 kW (34 ch) alimenté par une petite batterie. - la charge de cette dernière étant entretenue par un freinage à récupération d’énergie.

En cours de développement pour les modèles Saab de prochaine génération, ce système de propulsion hybride permet de bénéficier des avantages d’une transmission intégrale tout en diminuant la consommation de carburant. Accouplé à une boîte manuelle six vitesses, l’ensemble devrait afficher en cycle mixte une consommation de 5,0 l/100 km et un taux de CO2 de 119 g/km, selon les estimations.

Le conducteur dispose avec la transmission eXWD de trois modes de fonctionnement au choix : le mode par défaut Eco optimise la consommation d’essence et les émissions de CO2, une assistance électrique venant réduire la charge exercée sur le moteur thermique à bas régime ; le mode Sport, pour sa part, prévoit une assistance électrique maximale avec guidage du couple de part et d’autre de l’essieu arrière, afin de mieux contrôler le châssis ; enfin, le mode Traction procure une adhérence maximale lors des départs arrêtés et sur revêtements glissants.

Ainsi, intérieurement comme extérieurement, le Saab PhoeniX dévoile les nouvelles orientations stylistiques et techniques qu’adopteront les futurs produits de la gamme Saab.

Catégories