Salon de Genève 2011

MINI Concept Rocketman
La marque MINI n’a pas fait jouer l’une des plus populaires chansons d’Elton John lors de son dévoilement, mais elle aurait très bien pu le faire an présentant le Concept Rocketman, une 3+1 avec 3 portes et une longueur d’un peu plus de trois mètres qui est équipée de portes à doubles charnières, tout comme la Mini originale, ainsi que d’un « coffre-tiroir ». Le Concept Rocketman est construit sur un châssis de type spaceframe en fibre de carbone afin de réduire le poids et, selon MINI, cette voiture pourrait théoriquement avoir une consommation moyenne légèrement supérieure à 3 litres aux 100 kilomètres avec l’ajout d’une motorisation, le Concept Rocketman étant pour l’instant dépourvu d’un moteur…

Koenigsegg Agera R
Si vous êtes un fan de l’émission Top Gear de la BBC, vous connaissez déjà Koenigsegg, une petite marque suédoise qui produit des voitures ultra-exotiques aux performances démentielles. Au Salon de l’auto de Genève , Koenigsegg a dévoilé la Agera R qui est animée par un V8 de 5,0 litres biturbo qui développe 1,115 chevaux et 885 livres-pied de couple lorsqu’elle carbure au E85. Avec de l’essence super dont l’indice d’octane est de 95, le moteur ne développera que 940 chevaux et 811 livres-pied de couple ce qui, vous en conviendrez comme moi, s’avère une cruelle et amère déception… La Agera R est équipée d’une boîte à double embrayage à sept rapports et de roues dont la conception doit augmenter l’appui au sol à haute vitesse, ce qui est une bonne chose car la voiture roule sur des pneus capables de soutenir une vitesse de pointe de 418 kilomètres/heure, selon le constructeur. La Agera R est un modèle unique construit selon les demandes de son acheteur qui a spécifié qu’elle soit peinte aux couleurs de « Speed Racer » et dotée d’une boîte de skis Thule de conception spéciale puisqu’elle doit demeurer en place sur le toit à 300 kilomètres/heure…

 

Porsche Panamera S Hybrid
Porsche a présenté la dernière venue de sa gamme Panamera alors que la S Hybrid entrait en scène accompagnée de la légendaire Semper Virus, la première voiture hybride fonctionnelle au monde qui à été présentée il y a 111 ans. La Panamera S Hybrid sera disponible au Canada à l’automne 2011 pour un prix de base de 108,000 dollars et sera livrée avec la suspension pneumatique en équipement de série mais comme propulsion seulement, la traction intégrale n’étant pas au programme. La motorisation sera empruntée au Cayenne Hybrid et sera composée d’un V6 de 3,0 litres suralimenté par compresseur de 333 chevaux secondé par un moteur électrique pour une puissance totale de 380 chevaux. Porsche soutient que la Panamera S Hybrid est capable de rendre une consommation de 6,8 litres aux 100 kilomètres en conditions « optimales », et que la voiture est capable d’abattre le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure en seulement six secondes (quand les conditions sont loin d’être « optimales », du moins on le présume)…

Rinspeed BamBoo
La firme de design Rinspeed trouve toujours le moyen d’attirer l’attention en présentant des concepts innovateurs au Salon de Genève et n’a pas fait exception à la règle cette année avec sa BamBoo conçue par l’artiste pop new-yorkais James Rizzi. BamBoo à été créé pour le « communicateur extroverti » qui peut faire part de ses états d’âme au moyen du « Rizzi bird » localisé sur l’arceau de sécurité. Lorsque l’oiseau est de couleur bleue, le conducteur affirme être prêt « à faire le party », un oiseau vert signifie « je suis célibataire » et un oiseau orange envoie le message que le conducteur « a besoin d’un break… ». Les messages personnels peuvent être communiqués aux piétons et autres usagers de la route au moyen de la calandre « Identiface », un écran qui permet d’afficher la page Facebook du conducteur grâce à la connexion Internet de la voiture et qui remplace le radiateur. La BamBoo est une voiture électrique animée par un moteur de 54 kilowatt capable de déplacer ses 1090 kilos jusqu’à sa vitesse maximale de 120 kilomètres/heure.

Rolls-Royce Phantom EE
L’image de la marque Rolls-Royce est loin d’être « verte » mais le constructeur tente de la changer pour le mieux avec une Phantom expérimentale qui troque son V12 et sa boîte automatique à six rapports pour la plus grosse batterie jamais installé dans une voiture. La 102 EX prend son énergie des 96 cellules lithium-ion qui livrent 290 kilowatts de puissance aux deux moteurs électriques logés sur l’essieu arrière. L’autonomie annoncée serait de 200 kilomètres avec une pleine recharge par induction en huit heures. La Phantom Experimental Electric fera une tournée mondiale afin de jauger l’intérêt de la clientèle et de valider ce concept d’une Rolls-Royce électrique, mais la marque n’a aucune intention d’en faire un modèle de série pour l’instant.