Salon de l’auto de Moscou 2012

On parle beaucoup des pays émergents que sont la Chine et l’Inde. Toutefois on ne peut ignorer l’existence de la Russie, dont le marché automobile est en pleine ébullition, notamment celui des voitures et VUS de grand luxe.

À preuve, la tenue cette semaine, de la 16e édition du Salon de l’automobile de Moscou qui fait place à:

-    8 premières mondiales;
-    7 premières européennes;
-    60 premières en sol russe;
-    20 concepts.

Un salon de l’automobile révélateur
La première édition du Salon de l’auto de Moscou s’est tenue en 1992 et, depuis 2006, il se tient dans l’enceinte du Crocus Expo Exhibition Center de Moscou. De classe internationale, ce bâtiment met à la disposition des organisateurs de l’événement rien de moins que 120 000 mètres carrés d’espaces disponibles. Il s’agit d’un salon qui se tient annuellement.

Après deux années difficiles, la présentation de la 16e édition de ce Salon de l’automobile donne à penser que tout est revenu à la normale. Ainsi, ce sont plus de 700 sociétés qui, cette année, participent à l’événement, en provenance de plus de trente pays.

Il attire annuellement plus de 900 000 visiteurs.

Pour l’édition 2012, ce sont plus de 2 200 journalistes qui ont demandé une accréditation afin de couvrir le Salon de l’auto de Moscou.

Une économie croissante
Avec plus de deux millions de véhicules vendus annuellement et une production locale qui approche déjà le million et demi d’unités, il va de soi que la tenue de cet événement représente une vitrine sur le monde pour ses producteurs locaux, dont le géant AvtoVAZ.

Au cours des dernières années, plusieurs constructeurs assemblent là-bas des modèles réservés au marché local, voire aux marchés européens. Parmi ceux-ci, nous retrouvons les noms de Ford, Volkswagen/Audi, PSA Peugeot/Citroën, Mitsubishi et Renault. Les Sud-Coréens Hyundai et Kia sont très populaires en Russie et produisent de plus en plus de véhicules.

Les ventes de véhicules étrangers ne cessent de progresser, mais au détriment du géant de l’automobile russe, AvtoVaz.

Le groupe industriel AvtoVAZ est celui qui fabrique, entre autres, les véhicules de marque Lada. Un géant qui est passé très près, l’an dernier, de fermer ses portes.

Toutefois, l’avenir du constructeur AvtoVAZ est désormais assuré par l’injection de gros sous de la part du gouvernement, mais surtout  grâce à une entente commerciale signée avec le groupe Renault/Nissan, qui permettra aux deux sociétés de développer, de produire et de commercialiser plusieurs nouveaux modèles utilisant des plateformes du groupe français.

Un salon d’envergure internationale
Qu’il s’agisse de constructeurs européens, asiatiques ou américains, tous s’entendent pour dire que leur présence au Salon de l’auto de Moscou est essentielle afin de profiter d’une certaine recrudescence, d’une certaine richesse dont profitent de plus en plus les citoyens de ce pays.

Cette année, c’est le constructeur nippon Mazda qui vole la vedette avec le dévoilement en première mondiale de sa berline Mazda6 2014.

Voici cinq voitures qui seront dévoilées en « première mondiale » à Moscou:
Mazda6 2014: toute nouvelle et en version full Skyactiv.           
Chevrolet Trailblazer: VUS compact redessiné et assemblé en Russie.
Lada Granta automatique: une première pour le constructeur AvtoVAZ.
Lexus LS 460 F Sport: nouveau visage et déclinée en version sportive.
Range Rover: plus léger avec sa carrosserie en aluminium.

Le Salon de l’auto de Moscou 2012, se tient du 31 août au 9 septembre.

Catégories