Si un joueur triche, est-ce la faute du concepteur?

Réflexion intéressante de la part du légendaire Sid Meier, concepteur et/ou directeur créatif de Civilization, Pirates! et autres Alpha Centauri. Essentiellement, Meier affirme que si les joueurs trichent, c’est que le concepteur a échoué, parce qu’en trichant les joueurs démontrent qu’ils veulent jouer à un jeu différent de celui que le concepteur leur propose.

Il y a du vrai dans cette affirmation. Parfois, si on est tenté d’utiliser un code secret qui nous rend invincible, c’est parce que le jeu est trop difficile ou qu’un niveau est trop routinier pour qu’on ait envie de faire l’effort de trouver la «vraie» solution. Et si on triche pour éliminer une contrainte ou changer une règle, c’est que l’on considère que cette contrainte ou cette règle contribue une «valeur de plaisir» négative au jeu.
 
Mais je crois qu’il ne faut tout de même pas exagérer la faute - et pas seulement parce qu’il y a des joueurs qui tricheront tout le temps, rien que parce que c’est le fait de tricher qui leur procure du plaisir. (Ce qui fait damner les créateurs de MMO, entre autres.)
 
Non, il y a des raisons parfaitement légitimes de vouloir contourner les règles d’un jeu sans faire de mal à qui que ce soit. On peut vouloir expérimenter quelque chose d’impossible ou de difficile à réaliser dans le jeu tel que conçu, mais tout à fait légitime dans le contexte général où le jeu évolue: par exemple, se construire un immense château dans les Sims ou constater si notre conception d’une ville parfaite serait vraiment viable dans Simcity. On peut aussi vouloir avancer un peu plus vite pour connaître la fin de l’histoire - l’équivalent de lire la dernière page d’un livre avant le reste, afin de pouvoir goûter le parcours par la suite sans le «stress» de ne pas savoir comment ça se terminera. Ou bien éliminer une contrainte pour expérimenter des tactiques que celle-ci rend impraticables.
 
Là où certains concepteurs pèchent, par contre, c’est lorsqu’ils conçoivent un jeu en assumant que tout le monde utilise des «cheat codes», ce qui fait que le joueur «honnête» n’a plus la moindre chance d’y réussir. Mais ça, c’est une autre histoire...
 
Source: Gamasutra
 
Image: Mukumbura sur Flickr