Sièges pour bébé : Les parents sont trop négligents

Les sièges pour bébé de moins de 10 kg doivent être orientés vers l’arrière.

Selon une enquête menée par la SAAQ en 2011, les parents ne sont pas toujours vigilants en ce qui concerne l'utilisation de sièges pour bébé et enfant. En effet, un enfant sur deux n'est pas correctement protégé une fois assis dans son siège d'auto. En outre, 16,7 % des enfants de moins de cinq ans sont dans un siège qui ne correspond pas à leur poids et à leur taille. Et dans 38,4 % des cas, le siège n’est pas convenablement utilisé : soit qu’il n’est pas bien fixé à la banquette du véhicule ou que l'enfant n’y est pas bien attaché...

 
Voilà des données qui portent à réfléchir. Les parents n'agissent pas de la sorte volontairement, mais par insouciance, par impatience ou par distraction. En général, lorsqu'ils achètent un siège pour bébé, ils sont très vigilants au cours des premières semaines pour ensuite être plus négligents au fil du temps.
 
Siège enfant
 

Neuf ou usagé? 

 
Lorsqu'on achète ce genre de siège neuf, il faut s'assurer que celui-ci soit bien adapté à l'âge, à la taille et au poids de l'enfant. Il est également nécessaire de le remplacer quand l’enfant grandit. Souvent, afin d'économiser quelques dollars, bien des parents continuent d'utiliser un siège qui n'est plus adapté. Ce sont vraiment de fausses économies. Il arrive fréquemment aussi qu'une famille qui comporte plusieurs enfants transmette le siège d'un enfant à l'autre. Ce n'est pas répréhensible en soi, mais il est important de vérifier quelques éléments essentiels.
 
Ainsi, qu'ils soient achetés neufs ou d'occasion, le produit doit porter le sceau d'approbation du gouvernement canadien. En plus, la date de péremption doit être respectée. Ce dernier point est capital s’il s’agit d’un siège usagé. Lors de l’achat d’un siège neuf, il est impératif d'enregistrer le produit auprès du manufacturier afin que celui-ci puisse vous contacter en cas de rappel. 
 
Finalement, il faut toujours tenir compte des limites d'utilisation de ces sièges, lesquels sont classés en trois catégories. Le premier siège est spécialement conçu pour les enfants pesant moins de 10 kg. Celui-ci doit être orienté vers l'arrière du véhicule. La seconde catégorie comprend des produits qui ont été élaborés pour les enfants de 10 à 30 kg. Ceux-ci sont orientés vers l’avant. Comme dans le premier cas, la meilleure position pour ce siège est au centre de la banquette arrière. Finalement, alors que l'enfant continue de grandir, il faut un siège d'appoint qui cible les enfants qui pèsent au moins 18 kg. Ce dernier produit permet d'utiliser la ceinture de sécurité de la voiture et d’obtenir une protection optimale.
 
Mais même si l’on choisit le bon siège, il faut savoir s’en servir adéquatement.
 
Siège enfant
 

La vigilance s'impose

 
Beaucoup de parents ne réussissent pas à installer correctement le siège dans leur véhicule. Il est vrai que ça peut sembler un peu compliqué la première fois, mais il suffit de suivre les instructions. N’ayez pas peur de consulter le manuel du propriétaire de votre automobile et du manufacturier du siège pour enfant. Les chances sont bonnes pour que votre voiture possède les systèmes intégrés d’ancrage LATCH - « Dispositif universel d'ancrage inférieur » - qui font dorénavant partie de tout véhicule neuf depuis 2002. Si votre voiture est plus ancienne, il serait sage de contacter le manufacturier du siège que vous possédez afin pouvoir procéder à une installation sécuritaire.
 
Peu importe l’âge de votre véhicule, voici les critères obligatoires : le siège ne doit absolument pas bouger longitudinalement et on tolère un jeu latéral de moins de 2,5 cm. Malheureusement, les personnes qui transportent le siège de leur enfant d’un véhicule à l’autre ont parfois tendance à être moins vigilantes au fil du temps...
 
Évidemment, il faut aussi que l’enfant soit bien attaché dans le siège! C’est pourquoi vous devez utiliser toutes les sangles, bien les positionner convenablement et vérifier que vous ne pouvez pas passer plus d’un doigt entre l’enfant et les sangles.
La vigilance doit être constante, car il est facile d’agir par automatisme et, par conséquent, de ne pas installer votre enfant correctement dans son siège. Bas de 

Catégories