Star Wars: The Old Republic bientôt en «free-to-play» ?

La fin de semaine dernière, IGN a fait éclater une petite bombe dans le monde du jeu vidéo en suggérant que ça pourrait bien arriver plus tôt que tard. Et bien que rien n’ait été confirmé, la source citée (et nommée) par IGN est l’un des dirigeants de l’équipe de développement du jeu, ce qui n’est pas rien. En gros, Emmanuel Lusinchi, le «lead technical designer», ou concepteur technique en chef, souligne que le modèle «free-to-play», qui consiste à permettre un accès gratuit au jeu de base tout en offrant des avantages de toutes sortes en échange de petits montants, est à l’étude puisqu’il faut constamment se renouveler dans un marché aussi compétitif et changeant que celui des mondes virtuels. 

Il faut dire que SWTOR a coûté une fortune et semble avoir du mal à retenir les joueurs occasionnels qui ont été attirés par le nom «Star Wars». La base d’abonnés, bien qu’appréciable (on parle toujours de plus d’un million de membres), ne serait peut-être pas suffisante pour répondre aux attentes financières de l’éditeur... Alors offrir, en parallèle, un accès «free-to-play» pourrait permettre de grappiller quelques dollars supplémentaires auprès de joueurs qui ne sont pas suffisamment dédiés à SWTOR pour payer 15$ et plus à chaque mois.
 
Dans le même ordre d’idée, Gamasutra présentait récemment une entrevue avec le PDG d’une entreprise spécialisée dans les jeux pour plates-formes mobiles, où le «free-to-play» est très répandu - et très lucratif. Celui-ci va jusqu’à affirmer que les micro-transactions sont LE modèle d’avenir pour le jeu vidéo - et que l’industrie pourrait même en venir à payer les joueurs pour jouer afin d’accaparer un maximum de paires d’yeux et ainsi augmenter les revenus publicitaires. Je crois qu’il y va un peu fort, le monsieur... Et surtout, il faudrait me payer très, très cher pour m’abreuver de pub sans que je sauve en courant.
 
Qu’en pensez-vous?