Suggestions de logiciels pour faciliter la gestion de vos mots de passe

Dans la lignée de choses dont l’humain s’est doté pour nuire à son existence, notons dans le désordre le plus complet : les autocollants sur les tomates mûres, les réunions, les publicités construites sur le principe des vers d’oreilles, les discours interminables, les vuvuzelas et les mots de passe.

Certes, ce dernier élément est souvent très utile. En fait, un mot de passe en soi est très acceptable. La problématique émerge lorsque nous devons en gérer plusieurs. Or, le Web 2.0 nous conditionne à surmultiplier les mots de passe.

L’humain et ses petits vices

Soyons honnêtes, les mots de passe sont devenus de véritables plaies. Il y en a partout : NIP, compte iTunes, services de vérification de cartes de crédit, compte d’accès au boulot, courriels, Facebook, Twitter, LinkedIn, Foursquare et j’en passe. Même laisser des commentaires sur certains sites demande de se créer un compte.

Résultat : étant donné la quantité astronomique de mots de passe que nous devons retenir, nous finissons par utiliser les mêmes identifiants numériques à différents endroits.

Or, cela est un risque. Il est généralement déconseillé de réutiliser un mot de passe pour différents services, car si un individu malintentionné fini par mettre la main sur un d’entres-eux, il pourra facilement le réutiliser ailleurs.

Autre mauvaise habitude : utiliser des mots de passe faciles à retenir. Le réflexe est normal, nous en avons tellement à retenir que nous tentons de nous simplifier la vie. Soit. Le problème, c’est que l’humain est paresseux et à tendance à un peu trop se simplifier la vie.

Des preuves? Bien, une analyse faite sur une base de données de 32 millions de mots de passe démontre que les mots de passe qui reviennent le plus fréquemment sont dans l’ordre : «123456», «12345», «123456789» et le fabuleux «password».

Mais bon, pas de panique, dans sa grande ingéniosité, l’humain trouvé une solution permettant de paliers à sa paresse intellectuelle et sa mémoire limitée.

Des logiciels pour vous aider

Hé oui, des solutions sont disponibles pour vous. Essentiellement des solutions logicielles. Certaines payantes, d’autres gratuites.

Ces logiciels font généralement trois choses :

1. ils vous aident à trouver des mots de passes difficiles à deviner
2. ils retiennent les services Web qui les utilisent. Donc, à chaque fois que vous retournez sur un site vous pouvez demander au logiciel d’entrer le mot de passe pour vous, vous évitant ainsi de le retenir par coeur.
3. ils stockent vos mots de passe dans une «voute» sécurisée et chiffrée. Cette voute ne peut être ouverte qu’avec le mot de passe principal; il ne faut donc pas l’oublier!

Il existe plusieurs logiciels de ce genre. À mon avis, la solution la plus élégante se trouve avec 1Password, se trouvant sous la plate-forme Mac.

Mais, pour ceux qui sont avec Windows, vous avez beaucoup de choix, dont RoboForm, KeePass et le tout nouveau Kespersky Password Manager.

Les geeks Linux quant à eux pourront utiliser KeyPassX pour faire le boulot.

Même dans les téléphones intelligents!

Nous assistons également à la montée de ce type d’applications dans les téléphones intelligents. Sur l’iPhone, nous pouvons noter 1Password qui a également une application (aussi disponible sur iPad).

Notons aussi Ultimate Password Manager qui est une excellente application permettant la gestion des mots de passe. Cette dernière vous donne aussi à des suggestions utiles pour choisir des mots de passes difficiles à deviner.

Du côté de la plateforme BlackBerry, j’ai entendu pas mal de bien de Ascendo DataVault Password Manager.
Je ne l’ai par contre pas moi-même essayé. Même chose avec LastPass pour les amants de la plateforme Androïd.

Bref, ce genre de logiciels représente d’excellentes solutions, en attendant que les ordinateurs puissent utiliser la reconnaissance faciale et/ou vocale dans le marché grand public

Benoît Gagnon

(Source de la photo:  Bruno Santos)