Taxi londonien

Pour le constructeur japonais, il s’agit d’une idée de génie de dévoiler dans le cadre de la tenue des jeux olympiques de Londres, son véhicule taxi, qui se targue de vouloir prendre la place des iconiques black cabs londoniens.

Ainsi, après avoir gagné la bataille du yellow cab de la ville de New York avec son modèle NV200, voici que Nissan rêve de conclure une entente similaire avec la ville de Londres.

L’économie est son point fort

Le Nissan NV200 tout de noir vêtu et transformé en voiture taxi londonienne, est propulsé par un moteur diésel (dCi) de 1,5 litre qui délivre une puissance de 110 chevaux annonçant une consommation de carburant de seulement 5,3 L/100 km. Il est associé à une boîte manuelle à six vitesses.

L’accès au véhicule est largement facilité par ses portes coulissantes. Il peut accueillir jusqu’à cinq passagers, dont trois d’entre eux peuvent se prévaloir de la banquette et faire face à deux autres occupants ayant pris place sur des sièges rabattables.

Il donne également l’opportunité à ses clients de disposer des toutes dernières approches technologiques de la télématique.

Nissan se propose d’offrir, dès l’an prochain, une version tout électrique de son NV200.