Tester du vernis à ongles, c'est payant!

par François Dominic Laramée

Une compagnie britannique spécialisée dans les produits de beauté vendus par abonnement mensuel est à la recherche d’un(e) volontaire pour tester du vernis à ongles à plein temps — pour un salaire à faire baver d’envie.

L’heureuse élue (on présume que ce sera une femme) devra être prête à tester 50 produits chaque mois, dont des vernis, des limes à ongles, des traitements protecteurs et des accessoires divers. Elle devra aussi photographier les résultats de chaque essai, publier des évaluations des produits, contribuer à l’élaboration du contenu des boîtes-surprises mensuelles de la compagnie, et s’abstenir de tout travail manuel susceptible d’endommager ses ongles ou de tacher ses mains, comme le ménage et le jardinage.  

En contrepartie, elle pourra travailler de la maison, à ses heures, et encaisser jusqu’à 35 000 livres sterling par année, soit environ 68 000 $ canadiens au taux de change courant. Tout en ayant l’excuse parfaite pour ne plus jamais faire la vaisselle puisque cette activité désagréable risquerait de lui faire perdre son emploi.

Ça vous intéresse? Il vous reste jusqu’au 30 juin 2015 pour appliquer… Et pour déménager au Royaume-Uni, puisque l’offre d’emploi n’est valide que là-bas. Rien n’est parfait.

Source: Mashable