Texto au volant: pas qu'un problème d'ados

Le texto au volant, c’est un fléau, on le sait. Mais on imagine souvent qu’il s’agit d’un fléau qui ne touche que les ados... Et les personnes qui ont le malheur de se trouver dans des véhicules à proximité de ceux-ci. Que nenni, que nenni.

Car selon un inquiétant sondage mené pour le compte de la compagnie de télécommunications AT&T, les adultes sont encore plus indisciplinés que leurs rejetons en matière de textomanie au volant. En effet, pas moins de 49% des adultes qui ont répondu à l’enquête ont reconnu commettre ce genre d’imprudence, contre seulement 43% des ados.
 
La compagnie a donc mis sur pied une campagne de sensibilisation qui a convaincu 1,3 million de personnes de promettre de ne plus jamais recommencer de pareilles sottises, mais rien ne garantit que ces promesses seront tenues.
 
En attendant, soyez vigilants sur les routes: on ne sait jamais quand quelqu’un plongera dans un ravin en textant qu’il devrait arrêter de texter au volant