The Dark Tower pourrait ne pas voir le jour


Javier BardemC’est un projet extrêmement ambitieux que la société Imagine Entertainment de Ron Howard a mis sur la table du studio Universal il y a quelques mois : l’adaptation des sept romans de la série The Dark Tower de Stephen King. Une œuvre difficile à classer dans la mesure ou l’auteur y mélange plusieurs genres (science-fiction, horreur, western, fantastique). La saga serait racontée en plusieurs volets : une trilogie pour le cinéma (dont le premier film serait réalisé par Ron Howard lui-même) et deux mini-séries pour la télévision intercalées entre chaque film. Javier Bardem aurait (ou serait en voie de) signé pour interpréter le pistolero Roland Deschain, le personnage central de l’histoire qui raconte sa quête de la Tour Sombre. Le scénariste Akiva Goldsman (The Da Vinci Code, I Am Legend), jusqu’à preuve du contraire, travaille toujours à l’adaptation de la série.

Évidemment, un projet d’une telle ampleur, ça coûte cher. Les comptables de Universal, armés de leurs calculatrices, ont fait rapport à leurs patrons au cours des derniers jours pour leur permettre de prendre la pleine mesure des risques financiers. Et au pays du remake, du reboot et autres plats réchauffés, il n’y a rien qu’on déteste plus que le risque de perdre de l’argent, sa chemise, ou les deux.

À la lumière de la réalité budgétaire, on serait donc en train de réévaluer le projet original. Universal aurait suggéré à Ron Howard de magasiner un autre studio, soit pour partager la facture ou prendre le projet en charge complètement. Tout ça n’est pas de très bon augure pour la suite des choses. C’est ce même studio qui a annulé récemment le tournage du film de science-fiction At the Mountains of Madness, grosse production que devait réaliser Guillermo Del Toro avec Tom Cruise dans le rôle principal. Le studio a jugé que le budget de 150 millions de dollars était trop élevé.

On en saura un peu plus dans les prochaines semaines mais disons que l’avenir de The Dark Tower est plutôt… sombre.

Sources : slashfilm.com, excessif.com, variety.com