The Giver : un film de science-fiction pour Jeff Bridges

Jeff Bridges

Le roman jeunesse de science-fiction The Giver de Lois Lowry, paru en 1993, est un immense succès de librairie. On parle de 5 millions 300 milles exemplaires vendus. Aux États-Unis, en Australie et au Canada, il se trouve sur les listes de roman à lire pour les étudiants du secondaire. C’est d’ailleurs la fille de Jeff Bridges qui a attiré l’attention de son célèbre papa sur les qualités et le potentiel du livre pour le cinéma. Bridges a tellement apprécié qu’il a acheté les droits cinématographique du livre dans le but de le produire lui-même.

The Giver se déroule dans une société futuriste sans âme où toute la vie des citoyens est organisée pour eux. Il n’y a plus de violence, de pauvreté ou de chagrin, pas plus que du plaisir, de l’amour ou de l’émotion. Il n’y a que le passeur (The Giver) qui porte en lui toute la palette des émotions de l’âme humaine. L’histoire tourne autour de la transmission de la mémoire de l’humanité du passeur à un jeune garçon de 12 ans.

filename

Quand Jeff Bridges a obtenu les droits sur le livre dans les années 90, il voyait son père, l’acteur Loyd Bridges, décédé en 1998, dans le rôle du passeur, mais il a déclaré au magazine Variety récemment, qu’à 61 ans, il était lui-même mûr pour le rôle. C’est le réalisateur et scénariste Vadim Perelman (The House of Sand and Fog) qui travaille actuellement à l’adaptation cinématographique du livre.

Considérant, l’exceptionnelle moyenne au bâton de Jeff Bridges pour tous ses projets, on a hâte, un peu…

(Source : geektyrant.com, popwatch.ew.com)

Catégories