Top 10 des dragons les plus mythiques du cinéma

par Patrick Robert le 13 juin 2014

De toutes les créatures mythologiques, les dragons ont toujours occupé une place de choix dans la culture populaire. Maléfiques ou non, dotés d’énormes ailes ou crachant le feu, voici les dix dragons les plus marquants du grand écran.

10. Les Imoogis (Dragon Wars: D-War)

Dragon Wars: D-War

On ne regarde pas Dragon Wars: D-War pour son histoire inspirée d’une vieille légende coréenne, ni pour le jeu approximatif de ses comédiens, mais bien pour ses dragons stylisés, nommés les Imoogis. Avec le charme des vieux Godzilla (mais des effets spéciaux nettement supérieurs), ce film de série B où des sauriens géants anéantissent une bonne partie de Los Angeles est un vrai plaisir coupable.

9. Saphira (Eragon)

Eragon

Derrière ses écailles bleues (une couleur peu fréquente chez les représentants de son espèce) et son air menaçant, Saphira cache un bon cœur, beaucoup de sagesse, et un lien télépathique unique avec le jeune Eragon, à qui elle vole littéralement la vedette du film. Bénéficiant d’animations magnifiques, Saphira est aussi l’un des rares dragons qui porte une armure lors de combats. Cool.

8. Vermithrax Pejorative (Dragonslayer)

Dragonslayer

Dans la catégorie des sauriens maléfiques se nourrissant exclusivement des jeunes vierges, difficile de trouver pire que Vermithrax Pejorative. Les artisans du film ont relevé tout un défi en 1981 en fabriquant à la main l’imposante bête, qui atteignait seize pieds de hauteur, et trente pieds de largeur lorsqu’on déployait ses ailes. Pas étonnant que le dragon ait valu à Dragonslayer d’être nominé aux Oscars.

7. Falkor (The NeverEnding Story)

The NeverEnding Story

Si Falkor ressemble peu à l’idée qu’on se fait d’un dragon habituellement, c’est que la charmante créature à la tête de chien fait partie de l’espèce des Dragons porte-bonheur. Peu importe son allure singulière, tous les jeunes qui ont regardé The NeverEnding Story se sont imaginés prendre la place d’Atreyu sur son dos, durant l’une des majestueuses chevauchées célestes du film.

6. Le Magyar à pointes (Harry Potter and the Goblet of Fire)

Harry Potter and the Goblet of Fire

Pratiquement couvé par Hagrid dans le premier volet de la série, Norbert, le bébé dragon, est peut-être mignon, mais il ne fait pas le poids en comparaison au Magyar à pointes qu’affrontera Harry Potter dans Goblet of Fire. Assez mécontent de voir ses œufs subtilisés lors du Tournoi des Trois Sorciers, le Magyar prouvera hors de tout doute qu’il s’agit du dragon le plus dangereux de toute la franchise.

5. Draco (DragonHeart)

DragonHeart

Draco et son complice ont développé une magouille payante. Le dragon survole un village en crachant quelques boules de feu, puis, son ami chevalier fait semblant de le tuer. Après avoir récolté la récompense, les escrocs recommencent le même manège au village suivant. Drôle et touchant, DragonHeart met en vedette le plus humain de tous les dragons. Le fait que Sean Connery lui prête sa voix ne nuit pas non plus.

4. Krokmou (How To Train Your Dragon)

How To Train Your Dragon

Entre le Gronk qui crache des boules de lave ou l’Hideux Braguettaure à deux têtes, les créatures volantes ne manquent certainement pas dans le petit village de Berk. Celui que les amateurs de dragons ont le plus hâte de retrouver dans la suite de How To Train Your Dragon est évidemment Krokmou, le Furie nocturne aux yeux de chats ayant développé une relation spéciale avec le jeune Harold dans le premier film.

3. Le Moorwen (Outlander)

Outlander

Adapté très librement du mythe de Beowulf, Outlander jette un éclairage inédit sur les dragons, en leur attribuant des origines extraterrestres. Libéré de sa cage suite à l’écrasement du vaisseau spatial le transportant, le Moorwen, une féroce créature d’une autre planète, fera tellement de ravages au sein de la Norvège de l’an 709 que les Vikings présumeront qu’il s’agit du monstre des légendes.

2. Le mâle (Reign of Fire)

Reign of Fire

Reign of Fire dépeint un futur où les dragons ont envahi la Terre, et leur souffle a brûlé les plus grandes cités du monde. Mélangeant adroitement univers post-apocalyptique à la Mad Max et fléau médiéval, le long-métrage compte des dizaines et des dizaines de sauriens volants, mais un seul et unique mâle, qu’une poignée de survivants affrontera dans les ruines de Londres avec l’espoir d’exterminer la race.

1. Smaug le Terrible (The Hobbit: The Desolation of Smaug)

The Hobbit: The Desolation of Smaug

Ce n’est pas uniquement parce qu’il se tient à côté d’un Hobbit que Smaug a l’air si énorme, puisque le dragon possède la taille de deux Boeings 747! Interprété par Benedict Cumberbatch (Sherlock, Star Trek Into Darkness), la fortune sur laquelle le mastodonte veille est évaluée à 62 milliards de dollars américains. Smaug n’est pas seulement le plus large et le plus riche des dragons, c’est aussi celui qu’on préfère.