Top 10 des personnages féminins tirés de l'univers de Tim Burton

À peine quelques mois après la sortie de Dark Shadows, c'est au tour de Frankenweenie, plus récent film de Tim Burton, de prendre l'affiche. Reprenant les grandes lignes de son court-métrage du même nom réalisé en 1984, Frankenweenie est le 16e long métrage du cinéaste.

Ainsi, nous aurions pu nous pencher sur ses meilleurs titres, mais nous nous sommes plutôt intéressés aux personnages féminins qui, bienveillants ou diaboliques et souvent marginaux, constituent une part importante de l'univers de l'artiste. 
 

10. Mrs. Lovett (Helena Bonham Carter) – Sweeney Todd

Mrs Lovette

 
Partenaire de crime du ténébreux Sweeney Todd, cette « cuisinière » concocte des pâtés à la viande dont l'ingrédient secret est en fait les restes humains des victimes du barbier. Sans remords et ayant un penchant sadique, Mrs. Lovett a néanmoins un côté maternel et décide de prendre sous son aile un jeune garçon.
 

9. Kathy O'Hara (Patricia Arquette) - Ed Wood

Kathy

Il ne devait pas être facile à la fin des années 50, d'être mariée à un type qui aimait, de temps à autre, s'habiller en femme. Il ne devait pas être tellement plus simple d'être l'épouse d'un homme étant considéré comme l'un des pires réalisateurs hollywoodiens. La Kathy O'Hara du film de Burton, le fait avec beaucoup de compassion. 
 

8. Lady Van Tassel (Miranda Richardson) – Sleepy Hollow

 
 
Miranda Richardson est incroyablement diabolique dans le rôle de Lady Van Tassel, une des vilaines les plus détestables du cinéma fantastique. D'ailleurs, sa belle-fille Katrina passera un mauvais quart d'heure en sa compagnie. 
 

7. Lydia Deetz (Winona Ryder) – Beetlejuice (Bételgeuse)

 
 
Adolescente au look gothique, Lydia, malgré son jeune âge, possède une certaine maturité et un regard déjà cinglant sur le monde qui l'entoure. Se définissant elle-même comme étant étrange et bizarre, elle est aussi capable, avec l'aide du couple de revenants, d'être tout à fait charmante. 
 

6. Catwoman (Michelle Pfeiffer) – Batman Returns (Le retour de Batman)

Catwoman

La personnage de Catwoman a été porté à l'écran sous divers traits, mais la composition de Michelle Pfeiffer est particulièrement fascinante. Aussi sensuelle qu'imprévisible, Selina Kyle, aussi connue sous le nom de Femme chat, représente un danger, autant pour elle-même que pour les autres.
 

5. Kim (Winona Ryder)  -  Edward Scissorhands (Edward aux mains d'argent)

Kim

Incarnation de la pureté aux yeux d'Edward, Kim, d'abord méfiante et peu attirée par cet étrange jeune homme, apprendra petit à petit à l'apprivoiser. Avec ses grands yeux bruns et sa chevelure qui évoque un ange, difficile de résister aux charmes de la demoiselle. 
 

4. Barbara Maitland (Geena Davis) – Beetlejuice (Bételgeuse)

Barbara

Effrayer les gens qui prendront possession de sa maison ne sera pas une mince affaire pour cette nouvelle revenante sans malice et légèrement naïve. Mais avec toute sa bonne volonté, Barbara, ainsi que son défunt mari, tenteront par tous les moyens de chasser les nouveaux propriétaires. Et tous les moyens, ça veut aussi dire faire appel au douteux Bételgeuse. 
 

3. Sally (Catherine O'Hara) – The Nightmare Before Christmas (L'étrange Noël de Monsieur Jack)

Sally

Cette poupée du genre douce et timide est gardée captive par son créateur, le Docteur Finklestein, et elle aimerait bien pouvoir explorer le monde extérieur. Secrètement amoureuse de Jack, Sally parvient à s'évader la nuit et habitée par les doutes, elle tente de le convaincre à demeurer prudent dans son aventure.
 

2. Peg (Diane Wiest) - Edward Scissorhands (Edward aux mains d'argent)

Peg

Compréhensive, attentionnée, à l'écoute, dévouée, c'est qu'elle en possède de jolies qualités cette Peg. De plus, cette mère de famille a un si grand cœur, qu'elle n'hésite pas une seconde a héberger Edward, malgré son comportement pour le moins étrange et ses mains tranchantes.

1. Corpse Bride  (Helena Bonham Carter) – Corpse Bride (La mariée cadavérique)

Corpse bride

Bien que plusieurs personnages féminins prennent une importante part au développement du récit des oeuvres de Burton, rares sont celles qui ont la fonction d'héroïne. Mis à part Alice dans la version « burtonesque » d'Alice au pays des merveilles, on retrouve aussi dans Corpse Bride la Mariée cadavérique, convaincue que les vœux de mariages prononcés par un fiancé dans un cimetière s'adressent à elle.