Toyota Corolla 2014, plus sportive? Plus excitante? Moins guindée?

La section avant a plus de caractère que précédemment.

Si vous voulez faire plaisir à un représentant de Toyota, parlez-lui de la Corolla. Le regard de votre interlocuteur va s’allumer, son langage corporel sera plus animé et il est certain que cette personne soulignera qu’il s’agit de la voiture la plus vendue dans l’histoire de l’automobile avec plus de 40 millions d’exemplaires écoulés à ce jour. Bien entendu, il ne passera pas sous silence que c’est la Toyota la plus populaire au Canada et qu’elle est fabriquée dans notre pays depuis 25 ans. Bref, que du bon.

Cependant, même si son trône ne vacille pas encore, cette berline compacte est attaquée de toutes parts par une concurrence très affutée qui risque un jour d’ébranler sa domination. Pour pouvoir répondre à ces attaques, il fallait que Toyota propose autre chose qu’une berline sage comme une image dont les principales qualités sont sa fiabilité et sa longévité.

Le constructeur avait lancé un message en janvier dernier alors qu’il dévoilait la voiture-concept de la prochaine Corolla, la Furia. Celle-ci était d’un jaune pétant, mis encore plus en évidence par des éléments noirs, notamment la calandre. Plusieurs avaient été impressionnés, mais s’interrogeaient pour savoir quelle serait la version définitive de la Corolla par rapport à la Furia qui apparaissait à cette époque être un concept vraiment trop audacieux pour remplacer tel quelle la Corolla actuelle. Nous avons eu la réponse vendredi 7 juin, alors qu’on a dévoilé l’édition 2014 de la Corolla au Musée de la technologie et des sciences d’Ottawa.

 

Plus longue, plus large et moins empesée


En dépit des discours dithyrambiques des présentateurs de cette nouvelle venue, force est d’admettre que cette voiture se garde certaines réserves au chapitre du design. Ainsi, on retrouve sur la Corolla plusieurs éléments dévoilés sur la Furia, mais sous un aspect plus conservateur. Il faut préciser que la philosophie de design adoptée par Toyota pour ses futurs modèles est appelée « Dynamisme iconique ». Cela veut dire qu’on s’apprête à réaliser des carrosseries affichant des formes un peu plus audacieuses que précédemment.

Sans nécessairement être complètement métamorphosée, la nouvelle Corolla possède un devant plus dynamique avec une prise d’air centrale trapézoïdale qui n’est pas sans rappeler la calandre en forme de sablier utilisée récemment sur certains autres modèles de la marque. Quant à la calandre, justement, elle est très étroite et alvéolée. À chaque extrémité, on retrouve des feux de route intégrant des DEL, comme c’était le cas sur la Furia, mais avec un peu plus de retenue au chapitre du design. Les parois latérales sont réalisées avec des tôles tendues afin de donner une silhouette plus dynamique. L’arrière est la partie qui ressemble le plus à celui de la voiture-concept avec des feux horizontaux en deux sections, l’une débordant sur l’aile tandis que l’autre est intégrée au couvercle du coffre.

Bref, la silhouette est nettement rajeunie sur cette 11e génération de la Corolla. Mais les changements les plus spectaculaires se situent dans l’habitacle. Celui-ci est transformé et le tableau de bord n’a aucun lien avec l’édition précédente. La console verticale est remplacée par un centre d’informations doté d’un large écran logé au centre. Les commandes de climatisation ont été placées en sa partie inférieure tandis que sur le dessus de la planche de bord, une montre numérique est encadrée par des buses de ventilation. Le volant générique utilisé jusqu’à maintenant a été remplacé par un modèle beaucoup mieux réussi qui dispose de pastilles de commandes de chaque côté des rayons horizontaux. Le modèle S était le centre d’attraction lors du dévoilement et j’ai pu constater que les sièges avant sont confortables en plus de procurer un excellent support latéral, et que la banquette arrière assure un bon dégagement pour la tête et les jambes.
Cette habitabilité impressionnante pour un modèle compact s’explique en bonne partie par le fait que la voiture est plus longue et plus large. La longueur hors tout a progressé de 100 mm, tout comme l’empattement. La hauteur est réduite de 6 mm et la largeur a gagné 16 mm.

 

Moteur connu, nouvelle transmission


Avant le dévoilement officiel de ce modèle, la machine à rumeurs s’était emballée et on parlait même d’une cylindrée de 2,4 litres. C’était mal connaitre les ingénieurs de la marque, lesquels sont demeurés fidèles à leur infatigable moteur quatre cylindres de 1,8 litre dont la fiabilité et la robustesse sont légendaires. Sous sa nouvelle mouture, il est proposé en deux versions. Il produit 132 chevaux sur les modèles CE, LE et S. Par ailleurs, la gamme Corolla est augmentée avec l’arrivée du modèle ECO dont le moteur 1,8 litre déballe 140 chevaux grâce au système VALVEMATIC, une technologie de calage de distribution qui offre une plus grande plage de variation continue des soupapes et une plus grande économie de carburant.

Le modèle le plus économique de la famille Corolla est le CE. En version de base, il est livré avec une boite manuelle à six rapports. Jusque-là, aucune surprise. Mais il est également possible de commander en option une transmission automatique à quatre rapports! Vous avouerez que c’est vraiment anachronique pour un modèle 2014. Il faut croire que Toyota a des raisons que nous ne connaissons pas pour effectuer un tel choix. Mais il est certain que la majorité des acheteurs intéressés par l’automatique jetteront leur dévolu sur cette nouvelle transmission à rapports continuellement variables que Toyota appelle : « CVTi-S (le « i » se rapportant à l’intelligence et le « S » aux changements de rapport). Il s’agit de la première transmission du genre à poulies que Toyota propose sur notre continent. Elle simule sept rapports traditionnels et peut être guidée par l’intermédiaire du levier de vitesses ou de palettes montées sur le volant. Il n’y a pas à dire, au chapitre des transmissions automatiques, on passe d’un extrême à l’autre! Quoi qu’il en soit, la nouvelle Corolla effectue un pas un avant concernant l’esthétique et la conception mécanique.

Chez ce constructeur, on a pris les moyens pour contrer les attaques des principales rivales que sont la Ford Focus, la Mazda trois et l’incontournable Honda Civic.

Les acheteurs traditionnels vont-ils suivre? De nouveaux acheteurs vont-ils endosser cette nouvelle orientation? C’est-ce que nous saurons à partir du mois de septembre, date annoncée de cette nouvelle Corolla.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Toyota Corolla 2014

Fourchette de prix

16000 à 22000$

Prix du modèle à l'essai

0$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Chevrolet Cruze, Dodge Dart, Ford Focus, Honda Civic, Hyundai Elantra, Kia Forte, Mazda Mazda3, Mitsubishi Lancer, Nissan Sentra, Subaru Impreza, Suzuki SX4, Volkswagen Jetta

Points forts

Esthétique réussie
Meilleure habitabilité
Mécanique éprouvée
Fabrication domestique
Excellente valeur de revente

Points faibles

Transmission automatique 4 rapports !!!
Puissance relativement modeste
Transmission CVT non éprouvée