Transporter de la bière par voie souterraine

par François Dominic Laramée le 3 octobre 2014

Il y a quelques années, j’ai eu la chance de passer une journée à Bruges, en Belgique. Il s’agit de l’une des plus belles villes du monde; son quartier central fait d’ailleurs partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais il y a un os: le trafic. Ce n’est pas qu’il y ait tant de véhicules que ça; le problème, c’est plutôt que les rues de la vieille ville sont souvent très étroites… ou liquides, puisque Bruges est aussi connue pour ses canaux que pour la qualité de son architecture.

Bref, pas exactement le genre d’endroit où il est commode de faire circuler des camions poids lourds. Or, une brasserie locale emploie actuellement jusqu’à 500 de ces camions-citernes par année pour transporter sa bière vers son usine d’embouteillage, situé à trois kilomètres de ses installations principales. Comment régler ce problème? Avec un pipeline sous-terrain!

La brasserie et les autorités municipales ont récemment conclu une entente qui permettra la construction de cet ouvrage, pour lequel la compagnie paiera. Tout le monde en sortira gagnant: les citoyens s’épargneront une source de bruit, de pollution et de congestion routière en éliminant les camions-citernes des rues de la ville, l’administration locale aura un argument de plus pour attirer les nombreux touristes, et l’usine d’embouteillage recevra sa bière plus rapidement par les tuyaux que par les camions. On peut même assez facilement imaginer que le processus sera éventuellement moins coûteux que l’emploi de camions.

Le pipeline, dont la construction commencera l’année prochaine, pourrait transporter jusqu’à 6 000 litres de bière à l’heure.

Source: Mashable