Trois meurtriers terrifiants!

par Violaine Ducharme - 37e AVENUE le 11 novembre 2015
Homme ensanglanté avec un couteau

Le cinéma n’a pas le monopole des criminels à l’esprit aussi tordu que sordide : la vraie vie comporte hélas aussi son lot de meurtriers dont la seule existence suffit à faire frémir! Voici pourquoi…

 

Rodney Alcala

Il a été trouvé coupable du meurtre de 5 femmes, a admis en avoir tué 30 autres et est également soupçonné d’être responsable d’un grand total de 130 meurtres au cours des années 1970. Mais là n’est pas le plus choquant : avant qu’il ne se fasse pincer, et malgré un passé de violeur jugé et condamné, il a participé – et gagné! –  à l’émission… The Dating Game (dont s’inspirait notre Coup de foudre québécois)! Les archives vidéo nous montrent ainsi un beau gosse qui répond avec charme aux questions des demoiselles. Quand on sait de quoi il fut capable, ça donne froid dans le dos.

 

Grady Stiles 

L’histoire de cet homme surnommé lobster boy en raison de ses mains difformes aux allures de pinces de homard est triste. Stiles, né en 1937, a grandi parmi sa famille aussi atteinte d’ectrodactylie dans un freak show, où ils faisaient office de phénomènes de foire. Les pieds dans le même état, Grady a développé une grande force dans le haut du corps, ce qui le rendait particulièrement dangereux lorsqu’il buvait, ce qui arrivait souvent et dans des proportions importantes. Il a abattu le fiancé de sa fille la veille du mariage parce qu’il n’approuvait pas l’union, mais comme aucune prison ne pouvait accueillir Stiles en raison de son handicap, il reçut une peine avec sursis… et se fit assassiner par un voisin engagé par sa femme. Triste, qu’on vous disait…

 

Jack Unterweger

Jack Unterweger

Crédit photo: Reuters

 

Né en Autriche en 1950, Unterweger fut arrêté et incarcéré à vie pour un meurtre brutal. Or, il se découvre en prison un talent pour l’écriture, et c’est ainsi qu’il se retrouve publié et acclamé par la critique, qui fait alors pression pour la libération de ce génie littéraire, après seulement 15 ans d’emprisonnement. Unterweger deviendra animateur à la télé et discutera rédemption et réhabilitation à de nombreuses reprises, sans que le public ne se doute que pendant ce temps, il étranglait en série des prostituées avec leur propre soutien-gorge…