Trop de gadgets et trop de mises à jour… les consommateurs sont fatigués

C’est ce que laisse entendre l’organisme sans but lucratif Underwriters Laboratories dont la raison d’être est de tester des produits de consommation grand public. Dans un rapport publié la semaine dernière, on apprend que presque la moitié (48%) des consommateurs interrogés estiment que les fabricants de gadgets électroniques sont trop rapides dans la mise en marché de nouveaux produits.

Vous trouverez les grandes lignes du rapport ici, et le document intégral ici.

Les conclusions de l’étude sont basées sur des interviews réalisées avec 1200 personnes dans 4 pays (Inde, Chine, États-unis, Allemagne).
 
Essentiellement, les consommateurs ont l’impression que les fabricants de nouvelles technologies ne tiennent pas compte de leurs besoins réels. On pointe du doigt les entreprises américaines qui sortent de nouveaux produits ou mises à jour à un rythme frénétique sans les avoir suffisamment testés. Globalement, les utilisateurs ne veulent pas servir de cobaye pour des gadgets qui nécessitent encore des ajustements. Ajustements qui seront faits 6 mois plus tard sous forme de mise à niveau. Ils veulent que les produits fonctionnent de façon optimale dès la première mise en marché.
 
Finalement, pour confirmer les résultats de cette étude ajoutons que, selon une autre étude, de Accenture - entreprise mondiale de conseil en gestion et de services technologiques -, les consommateurs sont souvent peu impressionnés par les gadgets électroniques qu’on trouve sur le marché. Le taux de retour de produits grand public est de 11 à 20% et en constante augmentation. La valeur totale des produits retournés en 2011 est de 17 milliards de dollars. Une augmentation de 21% par rapport en 2007.
 
Source : bits.blogs.nytimes.com, moneyland.time.com
Source image : XuRxO