Trucs et conseils pour utiliser son téléphone comme un GPS

par Stéphane Vaillancourt

L’époque des GPS est révolue. Du moins, pour la majorité des gens qui possèdent un téléphone intelligent!

L’iPhone, les téléphones Android ainsi que les appareils Windows Phone se battent maintenant à armes égales avec les bons vieux GPS, puisque la plupart des applications de ce type offrent maintenant les instructions vocales (en anglais, turn-by-turn), ce qui nous évite de devoir regarder l’écran.
 

Les applications classiques

GPS App Classique

Chaque téléphone ou tablette est désormais équipé d’une application de cartes : Plans, sous Android et iOS, Nokia Drive dans le cas d’appareils Windows Phone.
 
Les entreprises Garmin, Navigon et Tomtom offrent chacune un logiciel de GPS complet, mais ceux-ci coûtent entre 40$ et 60$!
 
Nokia vient toutefois de lancer son application gratuite HERE Maps pour iOS. Son grand défaut : l’application ne fonctionne qu’en anglais, y compris pour les noms de lieux (Bell Center, plutôt que Centre Bell!). Notez aussi que l’application HERE Maps – Nokia sur Google Play n’est PAS l’application officielle de Nokia. L’auteur l’indique d’ailleurs dans la description.
 
 

Les applications tout-en-un: l’avenir des GPS?

GPS app tout en un

Mais la tendance se porte plutôt vers les applications qui regroupent les prévisions météo, la navigation ainsi que les recommandations d’endroits (restaurants, bars, boutiques) autour de soi. 
 
Scout, de Telenav (Android et iOS, Web via Scout.me)
Dans le cas de Scout, les recherches et informations sont limitées au territoire des États-Unis pour le moment, mais l’application peut s’avérer un outil pratique lors de votre prochain voyage de l’autre côté de la frontière...
 
AroundMe (Android et iOS)
L’application vous demande d’abord de choisir le type de lieu à localiser (banques, cinémas, restaurants, hôpitaux, hôtels, stationnements et même les compagnies de taxi autour de vous) avant d’afficher une carte routière. 
 
Il est aussi possible d’obtenir les instructions vocales si vous avez une application de GPS d’installée sur votre appareil (dans mon cas, Navigon). Elle peut aussi vous donner la météo selon votre position géographique et fonctionne tant au Canada qu’aux États-Unis.
 
Ce type d’application “universelle” deviendra certainement la norme, à court ou moyen terme.
 

La recherche vocale

GPS recherche vocale

À ces applications de cartes routières se greffent également les outils comme Siri (sur iOS 6), Google Now (sur Android), ainsi que la recherche vocale sous Windows Phone 8 (quoique cette dernière soit limitée à une recherche sur le moteur Bing de Microsoft).
 
Par exemple, j’ai demandé à Siri : « Où est le concessionnaire Mazda le plus près? », ce à quoi il m’a répondu: « J’en ai trouvé 10, dont 5 sont près d’où vous êtes. » Je clique sur un concessionnaire, puis Siri m’affiche son emplacement dans l’application Plans d’Apple. Je clique sur « itinéraire » et le tour est joué!
 
En utilisant l’application Google Now, l’application affiche les résultats de recherche selon ce que Google aura trouvé, parfois avec une carte routière, parfois avec des liens commerciaux (commandités). Il en va de même avec la recherche vocale de Windows Phone.
 

Autres outils pratiques

GPS CAA

 
Transports Québec a mis en place l’application Québec 511. Cette application gratuite pour Android et iOS donne accès à une foule de renseignements concernant l’état des routes (circulation, travaux, accidents, postes frontaliers...) ainsi qu’à des caméras de circulation. 
 
Le site mobile m.quebec511.info permet également à tout téléphone d’afficher les informations sous forme de carte ou en mode texte, facile à lire.
 
Enfin, le CAA Québec offre un planificateur de voyage qui peut s’avérer très utile avant le départ. 
 
Par contre, si les cartes semblent complètes au niveau du réseau routier et des succursales Couche-Tard (un partenaire), il manque énormément d’information quant aux restaurants, stations-service et autres lieux, tant dans les grandes villes comme Laval ou Longueuil que les villages.
 
Il est possible de générer un fichier PDF de la carte affichée, mais la résolution de cette dernière laisse à désirer (on voit clairement les pixels, tant à l’écran que sur papier!).
 
 

Cartes Google hors connexion

GPS google maps

 
L’application mobile Google Maps peut s’avérer fort utile, lors de déplacements, mais assurez-vous d’avoir téléchargé la carte des endroits que vous prévoyez visiter, car vous pourriez voir votre facture de téléphonie mobile exploser si vous utilisez les données sans avoir activé un forfait d’itinérance avec votre fournisseur, au préalable.
 
De plus, il pourrait arriver que le signal soit trop faible (ou inexistant) à l’endroit où vous vous trouvez, vous laissant sans carte virtuelle accessible!
 
Pour télécharger les cartes de Google Maps, il suffit de mettre l’application Plans (ou Maps) de Google à jour, puis de suivre ces instructions sur votre appareil Android ou iOS (à noter que l’application Plans de Google a été retirée sous iOS 6):
 
  1. Créez un itinéraire depuis Google Maps (point de départ et destination)
  2. Appuyez sur les trois points en haut à droite de l’écran
  3. Appuyez sur “Disponible hors connexion”
 
Note: Attention de ne pas sortir des limites de la carte ou de tenter de modifier l’itinéraire, une fois en voyage, puisque l’application pourrait vouloir télécharger de l’information qu’elle n’a pas enregistrée.
 
Connaissez-vous d’autres outils ou applications pratiques (GPS ou de repérage de lieux par géolocalisation)?  Faites-nous part de vos découvertes dans les commentaires ci-dessous!
 
Photo : William Hook