Tutoriel : Comment faire du dépannage à distance

Quand, à tous les deux ou trois mois, Caroline de Verdun retourne visiter ses beaux-parents dans le Bas-Saint-Laurent, elle est invariablement prise pour désengluer le PC de sa belle-mère, machine mal-aimée qui semble toujours râler ses derniers râlements dans une graisse de binne aussi fluide que de la mélasse par moins 50 Celcius.

Elle doit alors procéder à un ménage avec des utilitaires comme CCleaner, Glary Utilities ou Smart Defrag. Inutile de dire qu’elle aurait bien autre chose à faire. D’où son courriel au Blogue des Nerdz visant à savoir s’il existerait un logiciel de prise de contrôle et d’assistance à distance que même la vieille dame serait capable de lancer. Ainsi, le “téléménage” se faisant sur une base régulière, la jeune femme n’aurait pas à nettoyer les écuries d’Augias à chacune de ses visites.

Caroline a été bien avisée de nous écrire. De tels logiciels existent en effet. Certains, destinés aux entreprises, coûtent cher. D’autres sont à prix plus modestes et visent le marché des travailleurs autonomes ou des petites entreprises. Mais il y en a quelques-uns qui sont gratuits, catégorie où j’ai déniché TeamViewer. Je vous parle d’un produit allemand particulièrement convivial dont la version gratuite, une version où toute utilisation commerciale est prohibée, vaut absolument le détour.

Une fois ce logiciel installé dans le PC éloigné, en l’occurrence celui de Belle-Maman, aussi bien que dans le vôtre, plus rien de technologiquement horrible ne peut désormais survenir dans le Bas-du-Fleuve. L’ère de la misère noire, engluée et pleine d’écrans bleus est révolue !

Imaginons le téléphone qui sonne. C’est votre belle-mère.

- Allô Caroline ? C’est encore moi. Ça marche plus. J’vais tout mettre ça sur le bord du chemin !

Avec l’habitude, vous savez que votre maman par alliance parle de son ordi et non de sa relation de couple.

- Belle-maman, paniquez pas, écoutez-moi bien, non-non, c’est pas grave, oui j’ai fini de souper, c’est ça ! Z’êtes devant votre ordi ? Oui ? Euh ! Baissez le volume de la télé, je vous entends mal ! OK ! Vous voyez la petite icône bleue, en bas sur la barre de tâche, c’est comme une petite boîte bleue avec une flèche dans un rond blanc. Vous la voyez ? Oui ? OK, cliquez dessus ! Moi, je vais faire la même chose.

TeamViewer

Ainsi lancé, TeamViewer affiche une fenêtre (prise d’écran ci-haut) avec, du côté gauche, les infos (ID et mot de passe) particulières à votre machine et, à droite, la possibilité d’inscrire celles de l’autre machine dans le but d’en prendre le contrôle.

- Belle-Maman, au milieu de la fenêtre de Team Viewer, est-ce que vous voyez les neuf chiffres qui sont écrits à la droite de “ID”, oui “I” et “D”, c’est ça, en dessous de “En attente de session” ? Oui ? Lisez -moi tranquillement les chiffres. OK ! C’est beau ! Maintenant, vous allez me lire le numéro à la droite de “Mot de passe” ? OK !

Vous tapez ces infos dans la partie droite de la fenêtre et, pouf!, la connexion s’établit. Dès lors, vous pouvez naviguer dans l’ordi maternel par le truchement d’une fenêtre à grandeur ajustable et à qualité variable. C’est vous qui le décidez, pas le logiciel.

- Caroline, la souris marche tout seule !

- C’est normal, j’ai pris le contrôle de votre machine.

En moins de dix minutes, tout en recensant les derniers ragots familiaux, vous arrivez à détruire plus d’un gigaoctet de cochoncetés variées et ramenez la machine dans l’état où elle était la dernière fois que vous l’aviez torchée, récurée et aseptisée.

Desktop Team Viewer

On voit ici un PC sous Win 7 qui a pris le contrôle d’un PC sous Win XP dans lequel on a lancé CCleaner.

Desktop

Ici, on a le même PC sous Win 7 qui contrôle un Mac sous Mac OS X 10,6.

La beauté, c’est que de votre côté, vous n’êtes pas tenu de fonctionner avec Windows XP parce que votre belle-mère l’est et ne veut plus en bouger. Vous pouvez même être aux commandes d’un Mac si vous le désirez. TeamViewer fonctionne très bien avec pratiquement toutes les versions de Windows et du Mac OS X.

Vous pouvez même, tant qu’à y être, glisser le répertoire de vos dernières photos dans l’ordi de votre belle-mère; l’échange de fichiers fonctionne très bien. Si vous zieutez la prise d’écran ci-après, vous voyez en avant plan, la fenêtre du transfert de fichiers et derrière, l’écran d’une machine sous Windows 7 (avec une session Firefox d’ouverte), tout cela dans un Mac.

Desktop screenshot

Imaginez le bonheur de votre parente qui, devant ses yeux ébaudis, voit le grand ménage mensuel s’accomplir “tout seul” dans son PC. Pensez à sa sérénité, elle qui pourra désormais se permettre plus d’audace, sachant que vous êtes sa meilleure “assurance antimisère”. Et, du coup, commencez à rêver à cette coutellerie en argent de 126 morceaux qu’elle a reçue en cadeau de mariage, il y a très longtemps, et dont elle ne se sert jamais plus …

Nelson Dumais, collaboration spéciale