Un adulte américain sur deux fréquente les réseaux sociaux

On ne parle pas uniquement de la population internaute mais bien de la population des États-Unis au grand complet. C’est donc la moitié des américains qui utilise un ou plusieurs réseaux sociaux. À l’échelle de la population en-ligne, c’est 65% de nos voisins du sud qui s’affichent sur Facebook, LinkedIn, MySpace et autres.

Il y a 6 ans, quand la société de recherche Pew Internet a réalisé une étude similaire, c’est seulement 5% de tous les adultes américains qui utilisaient des réseaux sociaux. Aujourd’hui, les réseaux sont partout. On les utilise comme outils de communication et de recherche, ils sont au cœur de stratégies d’affaires, ils servent des causes communautaires et politiques, ou encore à afficher des photos de famille ou découvrir de la musique.

Ce sont les 18-29 ans qui y sont les plus présents (83%). Parmi eux, ce sont les femmes qui sont les plus actives dans une proportion 90%. Presque 70% d’entre-elles s’y affichent tous les jours.

Certains signes laissent croire que l’enthousiasme commence, malgré tout, à s’essouffler. Quand on a demandé aux personnes interrogées d’utiliser un mot pour décrire leur expérience des réseaux sociaux, un répondant sur cinq a employé des termes comme ‘ennuyeux’, ‘perte de temps’ ou ‘surévalué’.

Crédit Photo:  Max Repici

Sources: generation-nt.com, bits.blogs.nytimes.com