Un carburant qui réduit le taux de CO2 dans l’atmosphère?

Cool Planet, une entreprise en démarrage qui a reçu l’appui financier de Google et de quelques pétrolières, a récemment entrepris la construction d’une usine de carburant bio qui promet non seulement de remplacer une partie du pétrole consommé dans les véhicules mais aussi d'absorber plus de gaz carbonique qu’il n’en émet.

La technologie de Cool Planet distille du carburant à partir de déchets agricoles, ce qui n’est pas nouveau. Mais son processus, qui implique une transformation à très haute température en présence de très peu d’oxygène, produit également du biochar, une sorte de «charbon de bois bio» que l’on peut utiliser comme engrais et qui enferme le carbone dans le sol pendant des décennies. Si tout se passe bien, le bilan environnemental du carburant de Cool Planet pourrait donc être positif: le carbone retiré de l’atmosphère par la croissance des plantes utilisées pour fabriquer le carburant dépasserait celui retourné dans l’atmosphère par sa combustion.

Cool Planet espère produire environ 40 millions de litres de carburant par année dans sa première usine d’ici la fin de 2015, et d’autres installations sont déjà prévues.

Source: The Verge