Passer au contenu principal.

Un employé poursuit son patron pour intimidation via flatulences

par Yan Bilodeau
marteau

Sur Internet, on voit beaucoup de choses spéciales en provenance d'Australie. Si les araignées immenses ne vous font pas peur, peut-être que c'est cette histoire de flatulences qui va changer votre envie d'aller vous y installer. 

David Hingst, un ingénieur allemand qui travaillait en Australie, a traîné son ancien patron en cour sous prétexte d'intimidation parce que celui pétait souvent en sa direction. Il réclamait la somme de 1,8 million de dollars australiens

Apparemment, l'accusé levait souvent son fessier de sa chaise pour libérer son trop-plein d'air à l'intérieur de ses intestins en direction de Hingst. L'employé déclare que ces actes l'ont amené à la dépression, l'anxiété et même des blessures physiques. Probablement au niveau du nez à force de le pincer. 

Le procès qui a duré 18 jours, contenant 15 témoins, s'est finalement terminé en faveur de l'accusé par fautes de preuves que les flatulences étaient vraiment dirigées vers le plaignant. 

Hingst n'aura donc pas un sou pour rembourser ses cannes de Febreze.


Tu aimeras aussi:

 

ELLE FAIT FEU SUR SON CONJOINT PARCE QU'IL RONFLAIT TROP FORT          UNE FEMME DE 21 ANS SE COUPE LA MAIN AVEC UNE SCIE CIRCULAIRE POUR TOUCHER UNE FORTUNE
 
LE GAGNANT D'UN GROS LOT SE DÉGUISE EN MÉCHANT DU FILM SCREAM POUR ALLER RÉCLAMER SON CHÈQUE