Un guichet automatique de Bitcoins à Montréal

Après Ottawa et Toronto, voici que Montréal possède maintenant son guichet automatique de Bitcoins. 
 
Cette monnaie virtuelle, qui n’est sous le contrôle d’aucune autorité gouvernementale, fait énormément parler d’elle depuis quelques mois. Ses partisans affirment qu’elle libère le commerce de l’emprise des grandes institutions financières (et de la taxation!) Ses détracteurs, qu’il s’agit d’un «investissement» hautement spéculatif puisqu’il n’est garanti par personne; et en effet, la valeur des bitcoins fluctue de manière ahurissante d’une journée à l’autre, au gré de l’offre et de la demande. Or, si de plus en plus d’entreprises acceptent d’être payées en bitcoins, cette devise n’a pas officiellement cours légal et pourrait donc de retrouver dépourvue de valeur si la tendance devait changer et qu’on ne pouvait plus s’en servir.
 
C’est sans doute pourquoi il existe maintenant une «ambassade» de bitcoin à Montréal, au coin de Sherbrooke et Saint-Laurent, qui fait la promotion de cette monnaie et qui abritera le guichet automatique où l’on pourra acheter et vendre des bitcoins en échange de dollars «officiels».
 
Et la sécurité dans tout ça? Une compagnie canadienne prévoit lancer bientôt le Nymi, un bracelet qui identifie son porteur par la signature électromagnétique de son rythme cardiaque et qui s’en sert pour déverrouiller l’accès à son portefeuille bitcoin. Ainsi, un voleur qui s’emparerait de l’ordinateur où le portefeuille est entreposé ne pourrait s’en servir.
 

 
Évidemment, même le Nymi ne pourrait rien faire pour un étourdi qui jette son disque dur rempli de bitcoins au dépotoir, mais ça, c’est une autre histoire!