Un lecteur SSD qui s'autodétruit si vous lui envoyez un texto

par François Dominic Laramée le 7 octobre 2014

La compagnie britannique Secure Drives offre des lecteurs en mémoire Flash (SSD) de 128 Go qui coûtent près de 1 500$. Une arnaque? Pas forcément: car ce sont les fonctions de sécurité de ces lecteurs qui en font une option intéressante pour les grandes entreprises (et probablement aussi pour les agences d’espionnage et les cartels du crime).

Voyez-vous, les lecteurs Authothysis128t (quel nom affreux!) sont non seulement chiffrés avec un algorithme 256 bits encodé directement dans le matériel, mais on peut aussi ordonner leur destruction à distance en cas de vol ou de perte. Chaque lecteur est doté de sa propre connexion cellulaire GSM à laquelle le propriétaire peut envoyer un message texte d’autodestruction; si l’appareil reçoit ce message, ou si un voleur le garde hors de portée du signal cellulaire pendant un nombre d’heures préprogrammées, la mémoire Flash du lecteur se « fragmente » pour rendre impossible toute forme de récupération des données.

On peut aussi provoquer l’autodestruction du lecteur en le retirant d’un PC sans permission, en entrant le mauvais NIP d’accès trop souvent, en tentant d’ouvrir son boîtier, ou même en reproduisant un geste particulier avec le jeton d’authentification qui vient avec le lecteur, un peu comme si on jetait un sort avec une baguette magique. (Cette dernière fonction requiert cependant que le lecteur et le jeton soient à proximité l’un de l’autre; la gestuelle risque d’intriguer drôlement le voleur!)

Toutes ces méthodes de sécurité sont bien impressionnantes. Mais une question reste sans réponse: puisque toute manipulation douteuse risque d’entraîner la destruction du disque, combien de données seront involontairement perdues à cause des actions néfastes des chats des propriétaires?

Source: The Verge