Un microprocesseur alimenté par un verre de vin!

Lors d’une conférence de développeurs d’Intel, l’anthropologue Genevieve Bell (qui travaille pour la compagnie) a démontré un microprocesseur capable d’extraire toute l’énergie dont il a besoin d’un verre de vin rouge. J'aurais bien voulu être dans la salle lorsqu'elle a demandé à ses patrons de lui verser une subvention pour réaliser cette recherche: "Oh, le projet devrait durer 2, 3 ans au maximum... Peut-être 4, mais pas plus, c'est promis!" :-)

Toujours est-il qu'il suffit de plonger deux électrodes dans le vin, de les connecter au processeur, et de laisser l’acide qui se trouve dans le vin faire le reste, un peu sur le même principe que les piles à base de patates que les enfants fabriquent à l’école dans leurs cours de sciences. Le projet visait à prouver qu’il est possible de réaliser des tâches utiles avec une quantité d’électricité minuscule.
 
Le jour où il sera recommandé de plonger son téléphone cellulaire dans son martini avant de le boire, histoire d’avoir assez de «jus» pour appeler Nez Rouge, n’est cependant pas sur le point d’arriver...