Un nouveau pas vers la téléportation!

par François Dominic Laramée le 2 juin 2014

N’annulez pas vos billets d’avion tout de suite, parce qu’on ne parle que de téléporter de l’information sur une distance de trois mètres.

Ce sont des scientifiques de l’Université de Delft, aux Pays-Bas, qui ont récemment annoncé cette découverte. Ils ont utilisé une des propriétés les plus bizarres de la physique des particules, l’intrication quantique, pour y arriver.

En gros (vraiment en très gros!), l’intrication quantique est un effet très étrange qui fait en sorte que deux particules, habituellement mais pas toujours créées par un même événement, reflètent l’une l’autre les changements qui se produisent chez leur «soeur jumelle». Ainsi, si la particule A change de spin, la particule B fera exactement la même chose au même moment, sans qu’il n’y ait aucune forme de communication apparente entre les deux. Et quand on dit «au même moment», ce n’est pas une figure de style: la vitesse de la lumière ne constitue pas une limite au phénomène, qui est vraiment instantané.

Toujours est-il que les scientifiques néerlandais ont développé une méthode qui permet de téléporter une petite quantité d’information sur l’état d’un qubit (l’équivalent d’un bit dans un ordinateur quantique) formé d’électrons enfermés dans un diamant tenu à très basse température. Ils ont pu induire un état quantique dans un diamant et mesurer son apparition immédiate dans un autre diamant intriqué avec le premier, quelques mètres plus loin.

Croyez-le ou non, mais la téléportation quantique n’est pas un phénomène nouveau: un de mes professeurs à l’Université de Montréal, Gilles Brassard, travaillait déjà sur le sujet il y a plus de 20 ans et il a été reçu à l’Ordre du Canada pour ses découvertes. La nouveauté, c’est que la méthode néerlandaise est fiable à 100% alors que les techniques existantes commettaient tellement d’erreurs qu’on ne pouvait pas s’en servir en pratique.

Un pas vers la téléportation d’êtres humains comme dans Star Trek? Malheureusement, non, pas du tout. N’y pensez même pas. Mais peut-être un signe que l’ordinateur quantique se rapproche, ce qui ouvrirait tout de même des perspectives vertigineuses.

Source: Phys Org